by

La notion d’appel dans le paganisme

No comments yet

Catégories: Définir les concepts, Tags: ,

Pistes de réflexions posées en 2013, sur le blog originel “La Voie des Dieux”. Je commence à trier et importer les archives.

*******

Je remercie Péma pour avoir jeté un pavé dans la mare, et contre toute attente, je me suis sentie « piquée » pour écrire un petit morceau ici. Je vous conseille de lire d’abord son article, surtout que je vais en dériver pour exprimer d’autres idées qui me sont venues en lisant le sien.

En fait la question d’un appel spirituel est particulièrement dense. Il y a plein de petites idées ici et là qu’il faudrait défricher, et je vais balancer ici des pistes, quitte à ce que ça soit très schématique. Mais en gros, c’est un mythe : le terme est inadéquat, et les conceptions qu’on s’en fait aussi.

Il y a de nombreux types d’Appel, et pas qu’un seul :

  • Si vous êtes une personne spirituelle, que vous cherchez à développer une relation à une transcendance, à la nature, au sacré…. Vous pouvez considérer que c’est déjà un appel. Vous êtes déjà « éveillés ». Pas au sens « vous êtes la frange supérieure de l’humanité qui va nous guider vers la prochaine ère » (connerie New Age en vue), mais tout simplement au sens plein et matériel : vous vous êtes réveillés à votre propre sensibilité. Vous sentez des choses immatérielles, ou vous sentez une attirance pour d’autres questions, d’autres paradigmes.
  • Il y a bien des gens qui sont choisis par des entités (dieux, esprits), qui ont une marque particulière sur leur chemin et leur vie. Oui, ça fait d’eux des êtres « à part », mais ça n’est qu’une catégorie de plus, de la même façon qu’ils seront blancs, noirs, grands, petits… Et ça n’est pas soudain comme un éclair, un matin on passe d’un athéisme pur à une croyance en Dieu, ou devenir en une seconde un dévot de la Déesse alors qu’on était chrétien…
  • Il n’y a pas que des gens élus. Nous sommes tous là, et nous pouvons tous faire nos choix. Sari soulèvent un point très important : l’action. Il faut travailler, et de la même façon que les élus ne se sont pas révélés en un jour, ils étaient probablement déjà engagé sur une voie, les autres aussi, tout le monde cherche. Cherchez ce qui vous fait vibrer, et suivez le. J’aime sa notion « d’appel du coeur ». Comme une passion profonde.
  • D’ailleurs il y en a forcément d’autres, des catégories, des définitions.

Personne n’a donc besoin d’être Appelé d’une façon spéciale pour être et vivre. Nous le sommes tous en fait, chacun à notre façon. On peut penser que certains auront une foi et des alliés plus « puissants » (je dirais plutôt plus efficaces) parce qu’ils ont été appelés au sens le plus commun (celui du centre, l’élection). Mais ça n’empêchera personne d’autre de marcher dans une voie si elle lui plaît et si les divinités répondent.

Il est important de noter aussi que tout le monde ne sait pas lire les signes, tout le monde n’entend pas les dieux… Comment faire alors ? Et bien on revient au problème de la définition : vous saisissez un appel plutôt que de le recevoir. Vous pouvez choisir, et avancer de façon volontaire. Le problème vient pour moi de confusions et de préjugés sur la tension réceptivité, passivité / action.

  • D’une part, tout le monde doit faire son boulot, la spiritualité n’est pas être assis sur un rocher et attendre. Même dans les formes les plus épurées de spiritualité qui n’impliquent pas de divinités etc… il y a une recherche. Intellectuelle, émotionnelle, etc. Il s’agit de se connaître (« connais-toi toi-même », et oui!), de trouver ce qui résonne en nous, ce qui nous correspond, et donc de chercher des voies. Ce qui ne correspond pas on le retire, ce qui nous correspond on le garde.
  • D’autre part, dans le paganisme, il y a un culte de la réceptivité et des facultés extra-sensorielles… mais ça veut dire quoi, ceux qui n’en ont pas sont condamnés à ne jamais pouvoir rien faire ? Ben non, ils font ce que bon leur chante ! ^^ Si on ne ressent pas les Dieux, ça ne pose pas de souci. Aux dernières nouvelles, à moins d’être amputé ça n’empêche personne de rendre un culte, de dresser un autel, de faire des offrandes, si c’est ce qu’il souhaite et ce qui lui parle. Ni à quelqu’un de se dire que si le chamanisme résonne avec lui, il va aller fouiller dans cette direction. Et s’il n’a pas entendu l’esprit du loup lui dire… Ben, on s’en fiche !

J’aime la conclusion de Péma aussi, qui rejoint quelques idées soulevées sur un autre blog, et un gros débat actuel sur la sphère anglophone : tout ça manque franchement de liberté et d’assurance. Chercher à faire comme autrui, pourquoi faire ? Chercher à être légitime… pourquoi faire, pour qui ? Soyez vous, et seulement pour vous.

EDIT : pour les courageux qui veulent explorer la question encore un peu plus avant, un autre point de vue sur la question qui me rejoint totalement.

 

by

Tirage de l’Equinoxe de Printemps par Rouxalis

No comments yet

Catégories: Banque de tirages

J’ai découvert il y a peu le magnifique travail d’illustration de Rouxalis. Il propose je trouve une dimension poétique forte, assez féérique, proche de la nature, mais plutôt primordiale et non éthérée. Elle a très gentiment accepté que je vous relaye quelques uns de ses tirages originaux et illustrés. Voici donc aujourd’hui le tirage d’Ostara (cliquez ici pour sa page originale), que je trouve particulièrement profond et original. Je me permets de le partager après coup car je trouve qu’il peut réellement apporter un éclairage de guidance intéressant en dehors de l’Equinoxe à proprement parler. Or, nous sommes toujours au printemps après tout. 😉

Au cas où sa mise en page vous perturberait, vous trouverez donc :

  • en gros, en haut des cases blanches, le nom d’une plante en latin (ex: Primula)
  • juste en-dessous, en plus petits caractères, le nom français de la plante ainsi qu’une de ses propriétés principales (ex: primevère + alliée pulmonaire)
  • au milieu, en caractères moyens, la signification de la position de la carte dans le tirage (ex: air frais)
  • juste en-dessous, une petite expression pour préciser le mot-clé et la signification de la position (ex: des chemins à explorer)

N’hésitez pas à lui écrire si le tirage vous a plu.

 

by

Exercice de lecture intuitive rapide avec le Spirit de la Lune Oracle

No comments yet

Catégories: Cards & Seership, Exercices d'interprétation, Tirage de la semaine, Tirage du mois


[English version on Instagram]

Parfois on est vraiment épuisé.e mais on a envie de profiter de la chaleur d’un tirage de cartes coloré pour illuminer la journée. On a envie de faire une petite lecture du jour, mais on sait que l’on n’a pas assez d’énergie, pas assez de cuillère, pour l’interpréter, le méditer, le porter avec soi une fois qu’on aura tiré. Est-ce que vous avez essayé de jeter un coup d’œil très rapide aux cartes et de formuler immédiatement une phrase sans trop y réfléchir ? Cela marche aussi avec plusieurs phrases courtes, selon comment vous “assemblez” les cartes.

Ici un exemple de lecture, car j’ai ressenti qu’elle pourrait parler et être utile à pas mal de monde en ce moment. Vous reconnaitrez le Spirit de la Lune Oracle.

Cartes : 9, the Hero – 10, the Visionary – 35, Rest – and XV, Sovereignty.

“Sois le héro ou l’héroïne de tes Visions, mais avance doucement, prends du repos. Tu marches sur un chemin de transformation qui te mène à la Souveraineté Vraie. Tu es peut-être plein.e d’énergie et d’enthousiasme, mais c’est un marathon, et tu dois écouter ton corps.”

by

Tirage pour trouver la paix intérieure, d’Emerald Lotus

No comments yet

Catégories: Banque de tirages

Page originale / original page.

Tirage :

1. How can I find inner stillness
2. Why it’s important for me to find stillness now
3. How I’ll feel once I’ve found inner stillness
4. How I can release stress & worry
5. How I can share stillness in our chaotic world

Traduction proposée (avec l’autorisation de l’autrice) :

1. Comment je peux trouver du calme intérieur
2. Pourquoi c’est important pour moi de trouver du calme intérieur
3. Comment je me sentirai quand j’aurais trouvé du calme intérieur
4. Comment je peux évacuer stress et inquiétude
5. Comment je peux partager du calme intérieur dans notre monde chaotique

 

by

Journal de prêtrise par temps troublé

No comments yet

Catégories: Voie des Dieux

[English Readers : view the original post]

Qu’est-ce qu’être une prêtresse polythéiste en cette période ? Qu’est-ce que cela veut dire ? Qu’est-ce que cela implique ? Qui est-ce que je sers ? Comment être au service ?

Cela fait au moins une semaine que je suis déchirée entre ce qui se passe ici, et ce que j’entends gueuler de l‘Autre Côté. J’essaie de trouver de quoi il s’agit sans en rajouter, sans y mélanger de la peur irrationnelle, de démêler les émotions des vrais messages intuitifs. La pratique du discernement est déjà difficile en temps normal, mais encore plus critique dans une période comme celle-ci. Il me paraît si loin le temps où j’avais un réseau de spirit-workers et de prêtres à portée de main où nous nous soutenions dans ce genre de moment. Les liens aujourd’hui sont distendus, non systématiques. Quelqu’un d’autre se pose-t-il/elle les mêmes questions en ce moment ? Comment fait-il/elle ? Où obtenir du soutien, des échanges ? En attendant je me console en quelque sorte avec le livre de Lora O’Brien qui est vraiment excellent sur le sujet, et je ressors mes propres journaux d’écriture de prière ou de dévotion (les deux petits cahiers au centre de la photo).

Une chose très délicate dans ce genre de moment c’est une sorte d’immense pression à gérer qui pèse sur tout mon corps et mon esprit. Mais elle n’est pas d’ici, et donc pas toujours évidente à percevoir et à reconnaître, car on la prend pour du stress ou de la peur irrationnelle liés au monde commun. En réalité ça fait un mois je pense que ça dure, que les Murmures sont revenus, mais j’avais du mal à décrypter de quoi il s’agissait. Or comme je suis, dans plusieurs domaines de ma vie, confrontée à des peurs et à des angoisses (hors situation du virus) ces derniers temps, j’ai eu tendance à mettre entre parenthèse tout faux semblant intuitif, sous prétexte que j’étais probablement incapable de toute façon de recevoir des messages “sérieux” en ce moment, et que je mélangeais avec des choses plus banales. Sauf que du coup, quand je regarde la chaîne que cela représente, précisément, les pressions ont commencé avant que la situation ne s’emballe dans l’actualité. En dehors de toute situation de panique, je ressentais déjà le phénomène, qui n’avait donc pas de cause extérieure pour être dénigré. Les personnes aux perceptions extra-sensorielles développées sont souvent assaillies de tas de flux énergétiques dans les périodes troublées, bien en amont. Et il faut démêler ce qui n’est pas visible de ce qui est visible, et cela prend souvent beaucoup de temps et d’efforts.

De mon côté il a donc fallu que je m’arrête. Que je mette “pause” sur tout ça, que je fasse de l’introspection, que j’observe. Et très vite, j’ai vu que mon corps disait “stop”. Quand je suis allée trouver Morrigan pour lui demander des explications, elle m’a rappelée à l’ordre également. Alors j’ai suivi ce que lui me disait : repose-toi. D’un coup je suis tombée comme une masse, je me suis rendue compte que j’étais vaseuse depuis plusieurs jours, que les lever étaient à nouveau difficile, le sommeil lourd et pourtant agité. Et malgré la culpabilité, il a fallu que je le dédouble encore, que j’accepte de faire aussi des siestes car mon corps ne suivait pas. “Repos. Repos. Repos.” Dès que ça vient, écouter. Morrigan a toujours été là pour me rappeler à l’essentiel : sans ton corps tu ne fais rien. Sois en forme. Pour cette raison (entre autre), il y a plusieurs années j’ai commencé à lui  dédier une pratique des arts martiaux chinois et d’une de leurs formes de médecine énergétique. Hier Elle m’a pointé du doigt mes livres, le besoin de pratiquer plus souvent, à la maison aussi. Dors bien, bois-bien, et surtout travaille sur ton corps. Cela me permet non seulement d’être en santé physique, mais aussi en santé émotionnelle (travail du corps = travail des émotions) et énergétique (circulation des flux). Cela m’aide à m’ancrer, car les pratiques corporelles sont pour moi ce qu’il y a de plus efficace. Or la tradition chinoise que je suis nous apprend clairement aussi que nous réalisons en réalité également un centrage très fort dans toute pratique, alors même que nous sommes en mouvement. Être en mouvement mais s’ancrer et se centrer en même temps. It’s never enough. Alors je prends cette piste-là et je la tiens. J’ai ressorti mes livres (les deux du bas sur la photo) et aussi mon carnet d’étude (oui, y a énormément de choses à retenir et à méditer). Et je réfléchis à mettre en place une routine dans mon quotidien, on sait tous à quel point c’est difficile. Toujours accompagnée de ces vieilles perles de prière que vous voyez sur toutes mes photos (je me doute que ça n’est pas très original, mais elles me suivent partout), ainsi que de l’excellent oracle de Morpheus Ravenna.

Parallèlement, je continue de réfléchir à mes activités d’écriture, en ligne et personnelles. Depuis cet été et le lancement du Patreon pour obtenir votre soutien, beaucoup de choses décantent, mutent, se créent. C’est un processus sur le long terme assez perturbant, mais plutôt extraordinaire. C’est comme une forme de croissance accélérée, tout en étant, comme toute phase de transformation, floue. Pour celles et ceux qui ne me connaissent pas très bien, toutes mes activités d’écriture en ligne sont des “dons”, des offrandes à mes Alliés. C’est une de mes activités de service. Donc quand je m’interroge sur ce que je dois faire, ce que je peux faire dans une période comme celle-ci, forcément l’écriture pointe son nez. Continuer à faire ce que je fais déjà, ou faire quelque chose de différent de d’habitude ? La liste de mes projets est très très longue, il me semble que vous le savez, donc je pourrais juste reprendre n’importe quel projet en cours. Mais est-ce une chose juste à faire ? Y a-t-il plus pressant ? Dans tous les cas, je poursuis mes réflexions de fond, et notamment la création dans mon coin pour un futur recueil, tout en poursuivant l’assemblage de mon recueil de poésie en cours (dont j’ai parlé sur Patreon). Cela explique dans cette pile de lecture et d’inspiration le livre de Drury “Creating Poetry”, qui est un thème de méditation et d’étude pour moi ces derniers temps. Cela a d’ailleurs engagé de belles discussions avec certain.e.s d’entre vous.

Je rassemble mes idées pour vous proposer un autre article avec des suggestions et des questions directement pour vous demain.

1 2 3 4 5 6 7 8 24 25