Tirage problématique (2)

On continue doucement la série des exemples de tirages contradictoires en guidance. :)

Contexte : Réussir à se décider sur un choix / achat. Exemple : « Est-ce que c’est le bon moment pour acquérir cet objet ou bien dois-je plutôt être raisonnable avec mon budget ? », ou « Est-ce que mon intuition essaie de m’indiquer que je devrais acheter cet objet, ou bien est-ce que je dois être raisonnable ? ».  Il n’aurait dû y avoir qu’une seule carte, mais une deuxième s’est invitée.

Le superbe « Oracle of Echoes » d’Ana Tourian (Visitez son site par ici).

J’ai ri quand j’ai vu la première carte, parce qu’effectivement elle reflète bien qu’il y a un conflit interne. Je vois les deux visage comme deux faces de moi-même qui se crie dessus pour arrêter le choix. x) Maintenant, quand je demande comment trancher, comment écouter mon intuition, et que je reçois « discord » ça ne m’aide pas du tout. Quand je regarde la deuxième carte, « Trust », techniquement elle est en désaccord total avec la première. Comment je peux me faire confiance, puisque j’ai en moi deux voix qui crient et se disputent ? Comment je suis censée trouver mon intuition dessous ? Une fois de plus, quand on ne détermine pas à l’avance de position pour chaque carte, la difficulté est de savoir comment les agencer, dans quel sens les lire, qui prime sur quoi, qui modifie qui, etc.

Ici, il y a plusieurs manières de régler le problème. Si « Trust » tombe en deuxième, et non en première (à droite donc), dans la chronologie on peut penser que c’est elle qui prime. La suite serait donc à la lire comme : « Malgré des conflits internes, je vais être capable de prendre la bonne décision, il faut que je me fasse confiance ».

La découverte de l’Oracle des Reflets – tirage problématique (1)

Avec le temps, je tente d’essayer de percer à jour certains jeux qui me résistent. Récemment, ce sont plutôt des oracles que j’explore, et après un sacré paquet de temps maintenant (deux ans?), je me saisis de l’Oracle des Reflets pour sympathiser. Etant donné que les tirages me laissent encore perplexes, j’adopte la technique que l’on voit partout : tirer pour la veille, ou pour la journée en cours, et trouver dans son environnement, dans les événements, les correspondances qui pourraient donner du sens à la carte. Jusqu’ici, l’Oracle des Reflets a eu l’air d’être d’une autre langue que la mienne ; ses symboles ne sont pas les miens, et je n’arrive pas à déchiffrer ce qu’il me dit. Alors chaque semaine, ou dix jours, ou parfois deux jours d’affilée, je tire une ou deux cartes, et j’essaie d’étoffer mon « vocabulaire ».

 

Ce tirage-ci d’il y a plusieurs semaines est un bon exemple de ce qui peut me laisser perplexe :


Le contexte était la gestion d’un deuil, et au premier abord, il me donne des cartes contradictoires (selon la façon dont on les voit).

  • A) La première carte, le lâcher prise, est à priori à l’opposé de la carte de l’ancre qui donne stabilité et ancrage (par définition). Faut-il alors lâcher prise ou tenir bon ?
  • B) Une autre possibilité serait de ne pas voir de lien entre les deux cartes ; le conseil préconisé est le lâcher prise, peut-être par rapport à l’argent (mais on va voir le problème plus tard), et, paradoxalement, de bien s’ancrer physiquement et spirituellement pour traverser le deuil (mais en lâchant prise). Exemple typique du flou d’un tirage sans question, ou surtout, sans « position » (position = signification pré-définie avant tirage pour chaque carte tirée ; ex: carte 1, le passé, carte 2, le présent, carte 3 le futur).
  • C) Un autre problème de vocabulaire se pose : il ne s’agit pas d’un deuil familial, donc a priori je ne vois aucun rapport dans la carte de l’argent ; il n’y a rien à gagner, c’est une ancienne connaissance.

Du coup, je demandais au hasard d’Instagram, et je prends le temps de le faire ici, si certains d’entre vous y verraient des choses qui me sont pour l’instant inaccessibles. Que vous connaissiez ou non l’Oracle des Reflets, que vous évoqueraient ces cartes ?
Note : Comme je le disais sur Facebook, j’ai beaucoup d’idées et d’envie en ce moment bien que le temps me fasse défaut. Mais j’ouvre ici une catégorie de travail avec l’Oracle des Reflets dans l’espoir de poster des explorations régulières (comme j’avais commencé avec l’Oracle Bleu), et j’inaugure aussi une autre catégorie qui me titille depuis un bon mois déjà : les « exercices d’interprétation », qui serait sûrement renommé (ce sont des présentations de cas problématiques, des illustrations de ce qui pose problème quand on analyse un tirage).

The Crow Tarot 2018

Je ne connais pas du tout l’artiste, je viens à peine de découvrir l’information, donc je n’ai aucune recommandation à faire, ou aucune mise en garde. Mais je partage pour celles et ceux que cela pourrait intéresser. Un projet de tarot (américain) entièrement centré sur la figure du corbeau. Un projet qui n’a plus que 2/3 jours pour clôturer, proche du but mais pas encore. Cela pourrait intéresser certains ici :

https://www.indiegogo.com/projects/fly-through-the-veil-with-the-crow-tarot

EDIT : après un balayage rapide de la page, et pour les personnes pas très à l’aise avec l’anglais, ce passage important : « The deck is scheduled to be released by U.S. Games Systems later this year – but you can be one of the first to get your copy as soon as it is released by supporting my Crow Tarot Journal project and because the decks will be shipped to be for distribution – I will sign each box and add a little hand-written note of thanks!  » ==> Le jeu sera publié avec US Games plus tard (automne 2018?), donc rassurez-vous si vous n’avez pas le temps ou pas les fonds.

Simplement, pour ceux qui l’ignorent, acheter le jeu maintenant c’est soutenir l’artiste, avoir une copie en avance et signée, et un petit mot manuscrit, et plein de nouvelles récompenses. On dirait que l’auteur a fait énormément d’ajouts aux récompenses, vraiment, la page est à lire, un site web est disponible, elle présente un journal de travail (workbook) qui accompagnera le tarot et le livret… Il y a de la matière pour réfléchir. Il y a un site web, un facebook….

Un tirage de la nouvelle année qui me poursuit

Il y certains tirages qui ont parfois l’air d’être tellement clairs qu’on se dit que ça ne peut pas être aussi simple.
.
J’ai essayé d’autres fois le superbe « Oracle of Echoes« , mais il n’a pas toujours été évident à interpréter. Cette fois-ci, j’ai eu l’impression de recevoir une flèche en plein cœur. Et puis, expérience typique, après la première série de cartes, une autre tombe du paquet, s’impose comme un message crucial qui crie à mes oreilles « et moi! et moi! » Sauf que cette carte vient remettre en question tout ce qui l’a précédé. C’est bien une des difficultés de la voyance : quand on ne pose pas une question assez précise, ou que l’on n’attribue pas une signification précise à une position / carte (vous savez, piochez des cartes sans question, pour une guidance), comment interpréter ? C’est à la charge du consultant de saisir intuitivement le lien invisible entre les cartes, et parfois on n’arrive pas à trancher.
.
Est-ce que la carte « Deceit » traite du même sujet que les 3 autres cartes ? Est-ce qu’elle vient me mettre en garde sur ce sujet-là, ou bien est-ce qu’elle parlait d’un autre danger autour du nouvel an ?

Le Mystère de la nouvelle année

A ma grande surprise, mon nouveau compagnon a choisi de m’offrir spécifiquement quelque chose pour m’encourager dans mes passions et les choses qui m’importent, allant explorer ma wishlist et m’offrant le Tarot d’Ostara pour Noël. C’est un véritable plaisir de découvrir ce jeu qui m’attirait depuis longtemps ; c’est une amie qui me l’avait montré pour la première fois, j’en avais raté sa campagne indépendante lorsqu’il était encore à tirages limités, la mort dans l’âme.

 

Comme beaucoup d’entre vous doivent l’expérimenter, quand on ouvre un jeu de tarot, on salive bêtement en regardant les cartes une à une. Et une deuxième surprise est venue se glisser dans le paquet : je n’avais pas de 6 de coupes, mais un 2 d’épées à la place, si bien que je me suis retrouvée avec deux 2 d’épées. Autant dans un autre cas j’aurais peut-être laissé cela de côté sans y réfléchir, autant ici j’ai ouvert le jeu entre Noël et le Nouvel An, en pleine période traditionnelle du Solstice d’hiver (souvent appelé Yule). Du coup, je me suis mis à me demander comment interpréter ce « manque » et ce doublon. J’ai quelques pistes, qui vont probablement reposer dans un coin pendant un moment, mais j’aurais le 6 de coupes et le 2 d’épées en tête dans l’année à venir, comme sorte de cartes guides. Comment verriez-vous cette dynamique si vous aviez reçu le même jeu, avec le même défaut, au nouvel an ?

Au passage, j’en profite pour vous souhaiter à tous une excellente année 2018. Pour ma part, je souhaite poursuivre toujours plus avant l’aventure de ce blog, écrire plus, tenter quelques vidéos, et ce que j’espère également, c’est d’avoir le grand plaisir de vous lire et de continuer à échanger autour des cartes.