Posts in Category: Tirage de la semaine

Plonger dans les eaux

Rien qui ne n’apparaisse certain et évident, et pourtant, au fil des semaines, c’est bien de cela qu’il s’agit : plonger. Après avoir tourbillonné, dansé à la surface, m’être absorbée dans les effluves qui remontaient des profondeurs, il a bien fallu reconnaître la puissance de ce qui se tramait dessous et s’arrêter un instant. C’est bien de prendre son temps parfois, et de tâter la température de l’eau comme un chat… Mais c’est aussi une fuite.
.
La Reine de coupe est traîtresse en ce qu’elle peut facilement renvoyer une jolie image de soi, pleine de magnanimité et de « maîtrise » des flux. Cependant, si elle n’y prend pas garde, elle est également capable de se laisser absorber dans sa vision, dans les jeux à la surface du calice de vision (scrying bowl), de se laisser emporter par les flux passivement. La scène est paisible, presque idyllique. Mais quand on suit son regard, on remarque qu’il n’est pas là.
.
« Dig deeper. » 
.
La réponse n’est pas par là. Alors approche-toi. Plonge dans ses yeux : que vois-tu ? Où te trouves-tu ?
.
Un peu trop gros pour être une coïncidence, c’est la Grande Prêtresse qui se trouve derrière la Porte des Eaux. Inclinée dans son versant sombre, caractéristique du Revelations Tarot, elle apporte directement sur un plateau l’Ombre (shadow work) qui a été repoussée jusqu’ici avec un peu trop de légèreté. Tu ne veux pas voir ? Que crois-tu qu’il va se passer si tu refuses ? Si tu laisses l’inconscient mariner dans son jus, il prendra facilement le pouvoir pour te submerger.
.
Tu veux guérir et laisser le passé derrière-toi ? Alors fais-tomber le masque.
.

Exploration avec le Cosmos tarot : les Défis de la semaine !

Je suis vraiment emballée par ce jeu. Il flatte mes yeux avec ses si jolies couleurs, et avec ses rappels de mythes classiques de mon enfance (la culture gréco-latine ayant été longtemps le fond de connaissance perpétué dans la scolarité). J’ai envie de l’explorer plus avant, je suis assez impatiente, mais je me force à essayer de prendre le temps, de voir ce qui peut en sortir. C’est vraiment drôle, il y a toujours ces questions futiles : « mais il n’y a que 22 cartes, comment il va pouvoir répondre à un aperçu si vaste ? » ; « est-ce que son thème pourra vraiment aborder nos questions avec un aspect pragmatique ? » ; « est-ce que sans le jeu de tarot associé on peut aller suffisamment en profondeur ? ». Je me force effectivement à ne tester que l’oracle pour l’instant, pour faire durer le plaisir, et puis pour avoir la possibilité future de bien faire la différence entre les deux, de saisir leurs spécificités.

Mais passons donc à cette réflexion en pratique :

  1. Quels sont les défis auxquels nous allons faire face cette semaine ?
    (Uranus + Satellite)
  2. Quelle force pouvons-nous utiliser pour les relever ?
    (Saturne)

Je pensais ne piocher qu’une seule carte pour le défi, et une en vis à vis pour la force, mais deux cartes se sont présentées, alors bon. Roule jeunesse.

  • Uranus

J’adore cette carte ! Les anneaux sont tellement beaux…. (je mettrais une photo zoomée tout en bas de l’article pour bien montrer la spécificité esthétique du jeu). Le vieux monsieur a l’air bien trop sérieux, voire en colère, mais le message de la carte est surtout sur la passion forte. Ces teintes oranges et rougeâtres me parlent du chakra racine…. Je me demande dans quelle mesure nous serons mis au défit face à nos fondations, et que notre sentiment de sécurité intérieure sera remis en question. Bien que plupart de nous ne soient pas en danger physique et émotionnel, il n’empêche que certaines failles du passé peuvent se rouvrir, La couleur orange suggère également le chakra sacré, beaucoup de sensualité, potentiellement de sexualité. Ce qu’il faut craindre, c’est qu’une personne, mue par son propre désire aveugle, ne vous respecte pas et piétine votre souveraineté. Cela pourrait être autant au travail que dans les relations – la légende penche cependant plutôt vers le côté intime. Maintenant, ce caractère passionné peut aussi s’exprimer par une très forte créativité, de l’originalité, l’abandon de soi dans la tâche… Si vous aimez les habitudes, ne pas être surpris, ou si vous avez simplement trop d’autres choses déroutantes à gérer en ce moment, vous pourriez être pris de court.

Si la carte vous représente vous-mêmes, et non une tierce personne, vous allez traverser visiblement une personne très énergique. Il sera question de prendre des pauses à certains moments, d’être très attentif à votre environnement et à votre entourage pour vérifier que vous ne venez pas de marcher sur les pieds de quelqu’un avec vos envies débordantes, votre enthousiasme etc. Pensez que tout le monde a le droit de pouvoir s’exprimer, ne prenez pas tout l’espace ou toutes les initiatives (ou laissez vos initiatives être discutées). Il est également possible qu’un de vos intérêts du moment ne tourne à l’obsession et ne vous détourne de vos responsabilités et objectifs actuels. Vous savez, ce genre de curiosité débordante, d’envie qui frise la faim insatiable, auxquelles on pense tout le temps ? Prenez gare.

Si vous arrivez à vous canalisez cependant, cette carte représente une magnifique force pour avancer ses projets, et ce en gardant cette forme d’égocentrisme dans le cadre du respect (envers les autres) et de l’équilibre (en soi).

  • Satellite

Une carte encore un peu plus sombre que la précédente, avec beaucoup d’énergie et de mouvement également. On descend plutôt vers le rouge-brun, plus loin vers le chakra racine. Mais tout ce jaune et cette lune, avec cette meute de loups, m’évoquent étrangement le monde des rêves.

Le satellite pointe en direction d’un compagnon fidèle, qui pourrait donc nous poser des problèmes cette semaine. Selon vos croyances, cela pourrait correspondre à un parent, un ami, un associé (au travail, sur un projet personnel, ou autre), ou bien un guide intérieur, un esprit allié, un gardien…. Il s’agira de quelqu’un qui vous porte un très fort intérêt. Selon les conditions donc, cela pourrait être un partenaire de travail, un ami proche, un parent un peu excessif, ou bien un ami qui aurait à votre insu un intérêt un peu plus poussé pour vous (un amour qui se développe, platonique ou non), ou encore une connaissance fidèle mais pas spécialement proche qui semble vouloir acquérir une place plus intime. Dans les cas extrêmes, je vous dirais de faire attention au harcèlement, même intentionnel, aux personnes en grosse demande d’affection et de proximité. Vous avez le droit de ne pas avoir les mêmes envies, et de placer vos limites.

Si c’est vous que représente le satellite, pensez à être attentif et observateur de vos travers et comportements cette semaine. Auriez-vous tendance à focaliser sur un collège charismatique ? ou à trop vouloir secourir un collègue en difficulté ? Ou seriez-vous en train d’être obsédé par le mal être d’un de vos êtres chers, quitte à vous perdre à force de vouloir aider ? Tout comme la carte d’Uranus, il s’agit d’un comportement probablement en excès ici. Il se peut aussi tout simplement que vous n’ayez pas trouvé encore le « compagnon parfait », qu’il s’agisse d’un confident (ami) ou d’un partenaire de vie. Ressentant une sorte de manque dans votre vie, vous êtes peut-être actuellement en train de procéder à une sorte de quête effrénée, de façon obsessive ou non équilibrée.

  • Saturne

La carte de Saturne nous présente effectivement un opposé complet. Set de nuit gris très sombre, avec sa panoplie d’animaux. Elle peut faire penser à une vanité, et n’est pas sans rappeler la mort (arcane). L’impression d’avoir ici un gros appel du pied pour être capable d’être extrêmement souple, ou plus précisément capable de se réajuster / réadapter en permanence. Les deux cartes défis nous invitent fortement à nous observer beaucoup, pour être au final dans le rééquilibrage constant, et cette carte semble le désigner de façon explicite.

Au travail, je vois plusieurs alternatives. Peut-être expérimenter un comportement un peu plus en retrait, déléguer quelques tâches pour rééquilibrer, voire laisser quelqu’un d’autre prendre en charge le dossier. Dans certains cas, vous n’aurez peut-être pas le choix, vous pourriez directement être écarté.

C’est un moment de transition, les situations, les statuts quo, peuvent totalement changer à cette période. D’ailleurs, j’ai lu que nous entrions dans une phase astrologique assez particulière qui a l’air de dire la même chose (rapport Jupiter, Vénus, …). Il est possible que dans les relations, les projets ou autres, quelque chose viennent à s’arrêter / être rompu brutalement, signalant le besoin d’un nouveau départ.

Notre force à nous ? D’être prévoyant et méthodique. D’analyser, et de ne pas lutter. Il s’agit d’être conscient et dans le lâcher prise (mindfulness) : ne pas être dans le choc ou la colère ou encore la résistance face au changement. Il y a besoin d’un pragmatisme fort, et de savoir se réadapter rapidement, faire le tri, laisser partir ce qui doit l’être, accepter une phase temporaire qui ne nous plairait pas, etc.

Cette carte est pour l’instant un peu moins versatile pour moi. On verra si demain j’y vois autre chose.

***

Je me demande ce que l’on pourra observer à la fin de cette semaine comme retour sur le tirage ! Ca serait sympathique si certains d’entre vous venaient apporter leur témoignage.

Oh, et aussi ! Comme promis, un zoomé de biais pour vous montrer ces dorures magiques ! <3

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Réflexion du moment : le besoin de vérité

Certains oracles sont vraiment très bons pour soutenir les périodes difficiles, aider à réaliser son introspection. J’ai souvent eu plus de facilité à procéder ainsi avec les oracles qu’avec les tarots. En ce moment, c’est l’oracle cristal qui me manque beaucoup, et que je regrette d’avoir laissé en France. Je me suis souvenue que l’auteur avait sur son site un simulateur, alors même si ça n’est pas pareil je suis allée faire un tour. Clairement un besoin de me retrouver en ce moment, de reconnaître, de refaire émerger depuis les profondeurs qui je suis, ce que je désire, et de l’exprimer, sans filtre. Je me suis dit que ça pourrait peut-être parler à d’autres personnes en ce moment :

 

La Vérité

Sens et valeur

Bien souvent, tu t’arranges avec elle. Tu la séduis, tu n’en montres qu’un bout. Toute vérité est-elle bonne à dire ? Qu’est ce qu’on gagne à dire la vérité ? Existe-t-elle vraiment, que signifie-t-elle ? Les questions sont innombrables pour tenter d’en toucher l’essence. Je te propose d’aller à ce qui est simple, à ce qui est sans pli, d’avoir cette vision radicale qui élague le superflu. Personne ne détient la vérité. Elle ne se possède pas, nul ne peut l’avoir. Elle demande une exigence d’être qui emprunte la voix de la sincérité, de l’authenticité et enfin se révèle dans sa splendeur. Jésus-christ disait : Je suis le chemin, la vérité et la vie ». Il disait je suis et non j’ai. Cela sous-entend un laisser être.

Il laissait être la vérité en lui, il la laissait émerger en s’abandonnant, en lui laissant la place. La vérité ainsi vécue est une lame tranchante qui ne souffre d’aucun compromis. Une partie de notre être peut voir cette vérité prendre place et se sentir pris par une force qui la dépasse. Cette vérité ne se présente qu’à celui qui ne veut rien, qui est si confiant qu’il abandonne les rennes. Peut être as-tu déjà vécu un tel état ; c’est plus fort que toi, tu dois exprimer ce qui en toi se bouscule. C’est comme une libération, presque une extase. La vérité te prend et te plante dans l’instant présent, l’instant d’après c’est une autre vérité mise à jour. La vérité éclaircit le chemin entre la réalité et ce que tu penses d’elle. Elle a le pouvoir d’intégration et de liaison. Bien sûr, elle peut faire des vagues dans ce monde plutôt tourné vers l’évitement et le mensonge. Elle peut déclencher des attaques cinglantes. Être sincère, c’est se mentir sans en être conscient et être persuadé que l’on dit la vérité. Etre honnête, c’est dire la vérité après coup, quand tout a été casé dans les bonnes cases, réfléchi, digéré. Être vrai, c’est dire ce que tu sens, comme tu le sens, au moment où tu le sens. Quelle joie, lorsque tu t’es laissé exprimer ce que tu sens.

Tu es en accord alors avec ton ressenti intime et tu le manifestes dans le monde, en toute simplicité. C’est le fait de retenir qui souvent rend ton expression maladroite ou violente, si tu laisses être, ton verbe devient juste. Va et vis ta vérité, elle te demande et te donne force et courage. Tu retrouves ta parole vraie, celle qui met à nu et ose l’inutile. Tu deviens un être humain véritable.

Parole Intime

Je suis en toi ce qui te pousse souvent malgré toi à être vrai. Je trace un chemin des profondeurs de ton être à ta divine surface et je m’expose là ; pur joyau de ta vérité. Tu as vécu, tu vis encore dans un monde de mensonges. Mentir toujours, partout et avec tous. Ne jamais exprimer la vérité de ce qui est vécu et ressenti dans l’instant mais cacher, ne rien dire, remettre à plus tard, transformer tout, tenter même de faire taire ce qui s’entend au delà de ce qui est dit, retenir. Il ne s’agit pas d’avoir raison, il s’agit d’être vrai. Tout ce qui vient, coule entre la source et tes lèvres a le droit d’être bu, vu, offert en parole, tout, sans tri ni barrage. Être vrai ne demande aucun pouvoir sur, aucun combat contre, aucune défense de. Être vrai se vit hors raisonnement, cloisonnement. Justement dans le fait de laisser à ce qui vient la liberté de venir tel quel.

Je suis en toi cela ; l’énergie du verbe, de la parole vraie. La parole en tant expression, geste, mot, silence qui s’ancre dans la vérité de vivre, dans le vécu du réel. En somme, la vérité est une manière d’être au monde qui te correspond. La surface n’est plus en contradiction avec ton intime profondeur. C’est un équilibre, une justesse. C’est une tentative d’exactitude entre le subtil de l’intérieur et le subtil du dehors. C’est un exercice de pointe qui t’engage à te tenir à la fine pointe de ton âme, toujours à l’endroit exact où elle entre en contact. La vérité vacille en ces fondements, risque la chute, se prend pour son propre reflet, s’éprouve à respirer l’air des mensonges et continue pourtant et malgré à se tenir dans l’émerveillement d’oser se manifester. Elle sait qu’elle seule permet le renversement paradoxal d’une manière d’être à la vie ; un monde plus vrai est forcément un monde où tu deviens libre d’être vraiment toi ! Et ce monde n’apparait que lorsque tu t’y risques, comme jailli des profondeurs. Tu possèdes entre tous cette volonté, ce désir d’être vrai. Comme un sérum, ton âme coule en tes veines pour qu’ici affleure l’amour. Je t’aime de cela, pour de vrai !

Au ras des pâquerettes

Engage toi envers toi même à être de plus en plus vrai et en accord avec toi. Constate qu’être vrai avec l’autre, c’est simplement dire ce que tu sens au moment où tu le sens et comme tu le sens ! Essaye et vois tes relations s’éclaircir.

Enregistrer

Enregistrer