Posts in Category: Cosmos tarot & oracle

Présentation du COSMOS tarot & oracle !


Auteurs : The Light Grey Art Lab, un collectif d’artistes
Illustrateurs : Même chose. Cela veut donc dire que chaque carte = un illustrateur différent !
Editeur : autopublié donc, par leur studio
Année : 2015
Format : un tarot (78) et un oracle (22)
Langue : anglais
Prix : 35 dollars américain (sans fdp)
En voir et en savoir plus ? Consulter le site de l’atelier ! (cliquez) Vous avez la possibilité de voir l’intégralité du jeu ! toutes les lames, des deux jeux, avec également le texte accompagnateur !

 


Vous apercevrez sur cette photo officiel le dos identique des deux jeux, mais dans des teintes différentes, violettes d’un côté, roses de l’autre.

 Aspects matériels :

  • La boîte : vraiment très compacte, toute fine, donc prend très peu de place même s’il y a deux jeux et un livret ; elle est également très rigide et dure, elle paraît vraiment solide ;
  • Les cartes : texture, dorures des bords ne collent pas !, vernis brillant mais cartes mates, symboles constellations en doré ! , glissent beaucoup (trop?), très fines, …. Et sans bordures !
  • Les illustrations : grande qualité des couleurs, vibrantes, variées ; grande qualité de reproduction (précision, piqué) ;
  • Le livret : comporte 144 pages. Son format est presque carré au final. La couverture est de la même texture que la boîte, c’est à dire toute douce et mate ; il est intégralement en noir et blanc, mais contient bien les mini-représentations des lames ; le papier intérieur ressemble à du papier non traité (pas blanc) et presque recyclé (texture poreuse)

Étude du jeu :

  • La structure du jeu : deux jeux distincts, à mélanger si l’on souhaite : oracle de 22 cartes, suivant les corps célestes principaux (planètes) ; tarot de 78 cartes, en 4 suites élémentales classiques (feu, eau, air et terre, correspondants aux bâtons, coupes, épées, deniers), suivant toutes les constellations connues. Ce jeu n’est PAS un clone du Rider Waite Smith. parfois il en reprend des éléments, mais très souvent ça n’est pas le cas. On a choisi un mythe, une constellation, à représenter, qui correspond si possible au sens global de la carte, mais ça n’est pas les symboles du Rider. Pour exemple : la lune garde sa symbolique de l’eau, de l’inconscient, et la présence de deux animaux, mais c’est entièrement revu = il n’y a pas de lune, nous sommes dans les fonds marins pour représenter l’aspect inconnu et instable, et les deux animaux sont des poissons.
  • Présentation des cartes : symboles de la suite ou majeures ; symbole de la planète / éléments concernés ; triangle de couleur discret pour l’intégré en haut ; en bas, le titre de l’élément céleste / constellation concerné(e), puis une série de 2 ou 3 mots clés ; au centre de la carte le symbole (en doré) de la constellation correspondantes (pour les mineures), ….
  • Le dos des lames : il est réversible à la perfection, avec au centre le nom du jeu (tarot ou oracle) dans les deux sens, et des symboles élémentaux (tarot) ou planétaires (? oracle) dans deux angles opposés ;

 

Mes impressions à chaud :

  • Qualité des aspects matériels :

Un jeu beaucoup plus léché que son prédécesseur. La qualité des lames a été vraiment étudiée, elles sont superbes. L’impression est de qualité : les couleurs sont très vives, bien contrastées, avec un joli piqué. La texture est très agréable, douce sous les mains, la fois vernie mais pas brillante. Et puis, vous pouvez le voir au premier coup d’œil, on a droit à une vraie boîte de compétition, ultra compacte, et solide, et belle en prime ! Avec un petit livre carré broché, dont la couverture est douce, au lieu d’un petit livret blanc.

  • Aspect visuel / esthétique:

Pour l’instant, J’ADORE ! Mes craintes sur certaines lames jugées « hideuses » se sont beaucoup apaisées en l’ouvrant ! (même si on verra à la longue) Au final ça rend plutôt bien dans la variété des nombreuses lames. Les illustrations sont également beaucoup plus travaillées que son prédécesseur je trouve. L’ensemble est beaucoup moins choquant, beaucoup plus homogène dans sa diversité ? C’est très bizarre à dire, ça sonne assez absurde, mais je ne saurais pas comment expliquer. Les nuances me choquent beaucoup moins.

  • La structure :

Ca marche ou ça marche pas cette histoire de « COSMOS » ? C’est un tarot ou pas ? Ça malheureusement, je ne pourrais le dire qu’à terme. Certains lames sont extrêmement bien adaptées du système de base (tarot j’entends), dans des symboliques de constellations, mais ça n’est pas le cas de toutes. Il y a une prévalence des signes astrologiques et de tous les symboles cosmiques malgré tout. Avec la présence de ces mots clés, et cette réécriture, on peut effectivement pencher du côté d’un « oracle », ou pour ma part, j’aurais tendance à dire carrément un système propre après tout. (Trop l’habitude que les oracles = juste un thème, et pas de structure).

J’ai honnêtement hâte de vous en dire plus avec le temps, de faire une revue approfondie dans les études et ressentis, mais à l’ouverture je ne pourrais pas faire plus.

Vidéo YT : comme je n’avais pas préparé la vidéo, mais que j’ai procédé plutôt à un déballage, c’est plus long que d’habitude, et moins approfondi qu’une review à proprement parler (30 min). Comme toujours, quand je poursuis mes explorations avec un jeu sur les mois ou années, je ne refais pas une vidéo, mais je viens plutôt éditer la review correspondante (écrite) ou publier un nouvel article complémentaire. En tout cas, pour le visionnage, c’est par ici :

A la rencontre du Cosmos Tarot : qu’as-tu à m’apprendre ?

Après avoir longuement, longuement, longuement hésité…. je suis passée l’oracle au tarot Cosmos. Dans mon idéal, j’aurais aimé pratiquement énormément avec l’oracle, pour bien saisir son langage et sa personnalité, puis être capable de déceler finement les différences avec son compère tarot. Mais je brûlais trop de découvrir le tarot au final. Alors je me suis dit : je suis là pour me frustrer ou pour apprécier ? Le second, évidemment, du coup. J’ai purifié le jeu, je l’ai laissé traîner sur mon autel à vue, jusqu’à le bon jour se fasse sentir.

 

Assise devant ma pile de cartes, je me suis dit : quelle serait la meilleure question à lui poser ? Bizarrement, malgré mes questionnements actuels, pas le besoin vraiment de sonder de ce côté là, pas de question qui se dégage. Puis je m’entends penser : je me demande comment ce jeu-là va réagir, je me demande en quoi il diffère de son oracle, et je m’entends clairement me demander « qu’est-ce que tu as à m’apprendre ? ». Paf. Ça c’est une bonne question. Une question modeste, juste une carte, pour se mettre en appétit. D’ailleurs elle doit faire partir du célèbre tirage d’interview de jeux. J’ai dû résister à la tentation d’aller chercher ladite interview pour faire un gros tirage. Non, rester dans la spontanéité. C’est presque comme toquer à la porte et demander : « dis, tu veux être mon copain ? »

 

Je vous passe le moment d’excitation quand je bats les cartes, la petite note mentale comme quoi ces cartes glissent beaucoup trop bien au final. Puis je repose mon tas de cartes. J’étale ou je pioche ? Je regarde ma petite pile, « tu me dis quoi toi ? » Non, la première carte du paquet face à moi s’ouvre, ou s’allume (il s’agit de la transcription pâle de ressentis énergétiques ici). Mystère et interrogation, « une seule carte pour tout un jeu ? », je me demande bien laquelle va sortir…

Scorpius ou Scorpio. Au final une carte que j’avais déjà bien en mémoire. (Et c’est là que je me rends compte que j’espérais probablement tirer une carte « moins connue » ; ah les attentes…).

 

La photo ne lui rend pas honneur, ses teintes ne sont pas légèrement violettes, mais rouges orangées. J’aime ce personnage. En lecture intuitive, il m’évoque à la fois un chasseur et un explorateur, et ça me plaît. Je veux bien que ce jeu me guide dans son monde (et dans le monde), je veux bien apprendre à devenir un chasseur moi aussi. Sa torche évoque à la fois la prudence (associé au regard qui se retourne) et un symbole de la connaissance. Sa position temporairement arrêtée, à regarder derrière lui, il scrute. Observation et vision aiguisée, ça me parle. Mais cette position n’est pas confortable, ce n’est pas une posture assise, plutôt une position temporaire juste avant de repartir. Il y a beaucoup d’énergie dans cette carte, comme si une course avait été à peine suspendue.

 

Les mots clés de la carte indiquent : intensité, passion, sens de l’initiative sans peur. D’ailleurs c’est la relecture de l’arcane du Soleil (XVII). Ici le livret nous parle de la personnalité du Scorpion astrologique (et du mythe de la constellation). Or oui, je ressens ce qui se dégage de cette carte comme l’intensité et la passion, « vivre intensément » comme on dit. C’est une flamme vive qui brûle, et qui ne craint pas le monde et ce qu’il contient. Profiter, ne pas se freiner par la peur.

 

Note : désolée pour la qualité des photos, je ne suis pas une adepte des choses trop policées… mais surtout : A) mon APN est mort, tout se fait avec mon téléphone. B) au Canada la lumière commence déjà à décroître ici, et si je ne suis pas en plein moment ensoleillé de la journée, les photos ont toujours du bruit (*terme photographique pour cet aspect flou piqué de petits points). C) Je crains que mon style qui se veut toujours spontané et vivant ne soit brouillon. D) Sans parler du fait que je privilégie le contenu à la forme, par manque de temps (parce que passer du temps à choisir l’endroit, la lumière, la mise en scène, recouper, retoucher, etc…. des heures pour produire juste une image et aucuns mots, pour moi ça n’a pas de sens, je passe le temps dont je dispose à écrire, je ne suis pas photographe). Bref.

 

Enregistrer

Exploration avec le Cosmos tarot : les Défis de la semaine !

Je suis vraiment emballée par ce jeu. Il flatte mes yeux avec ses si jolies couleurs, et avec ses rappels de mythes classiques de mon enfance (la culture gréco-latine ayant été longtemps le fond de connaissance perpétué dans la scolarité). J’ai envie de l’explorer plus avant, je suis assez impatiente, mais je me force à essayer de prendre le temps, de voir ce qui peut en sortir. C’est vraiment drôle, il y a toujours ces questions futiles : « mais il n’y a que 22 cartes, comment il va pouvoir répondre à un aperçu si vaste ? » ; « est-ce que son thème pourra vraiment aborder nos questions avec un aspect pragmatique ? » ; « est-ce que sans le jeu de tarot associé on peut aller suffisamment en profondeur ? ». Je me force effectivement à ne tester que l’oracle pour l’instant, pour faire durer le plaisir, et puis pour avoir la possibilité future de bien faire la différence entre les deux, de saisir leurs spécificités.

Mais passons donc à cette réflexion en pratique :

  1. Quels sont les défis auxquels nous allons faire face cette semaine ?
    (Uranus + Satellite)
  2. Quelle force pouvons-nous utiliser pour les relever ?
    (Saturne)

Je pensais ne piocher qu’une seule carte pour le défi, et une en vis à vis pour la force, mais deux cartes se sont présentées, alors bon. Roule jeunesse.

  • Uranus

J’adore cette carte ! Les anneaux sont tellement beaux…. (je mettrais une photo zoomée tout en bas de l’article pour bien montrer la spécificité esthétique du jeu). Le vieux monsieur a l’air bien trop sérieux, voire en colère, mais le message de la carte est surtout sur la passion forte. Ces teintes oranges et rougeâtres me parlent du chakra racine…. Je me demande dans quelle mesure nous serons mis au défit face à nos fondations, et que notre sentiment de sécurité intérieure sera remis en question. Bien que plupart de nous ne soient pas en danger physique et émotionnel, il n’empêche que certaines failles du passé peuvent se rouvrir, La couleur orange suggère également le chakra sacré, beaucoup de sensualité, potentiellement de sexualité. Ce qu’il faut craindre, c’est qu’une personne, mue par son propre désire aveugle, ne vous respecte pas et piétine votre souveraineté. Cela pourrait être autant au travail que dans les relations – la légende penche cependant plutôt vers le côté intime. Maintenant, ce caractère passionné peut aussi s’exprimer par une très forte créativité, de l’originalité, l’abandon de soi dans la tâche… Si vous aimez les habitudes, ne pas être surpris, ou si vous avez simplement trop d’autres choses déroutantes à gérer en ce moment, vous pourriez être pris de court.

Si la carte vous représente vous-mêmes, et non une tierce personne, vous allez traverser visiblement une personne très énergique. Il sera question de prendre des pauses à certains moments, d’être très attentif à votre environnement et à votre entourage pour vérifier que vous ne venez pas de marcher sur les pieds de quelqu’un avec vos envies débordantes, votre enthousiasme etc. Pensez que tout le monde a le droit de pouvoir s’exprimer, ne prenez pas tout l’espace ou toutes les initiatives (ou laissez vos initiatives être discutées). Il est également possible qu’un de vos intérêts du moment ne tourne à l’obsession et ne vous détourne de vos responsabilités et objectifs actuels. Vous savez, ce genre de curiosité débordante, d’envie qui frise la faim insatiable, auxquelles on pense tout le temps ? Prenez gare.

Si vous arrivez à vous canalisez cependant, cette carte représente une magnifique force pour avancer ses projets, et ce en gardant cette forme d’égocentrisme dans le cadre du respect (envers les autres) et de l’équilibre (en soi).

  • Satellite

Une carte encore un peu plus sombre que la précédente, avec beaucoup d’énergie et de mouvement également. On descend plutôt vers le rouge-brun, plus loin vers le chakra racine. Mais tout ce jaune et cette lune, avec cette meute de loups, m’évoquent étrangement le monde des rêves.

Le satellite pointe en direction d’un compagnon fidèle, qui pourrait donc nous poser des problèmes cette semaine. Selon vos croyances, cela pourrait correspondre à un parent, un ami, un associé (au travail, sur un projet personnel, ou autre), ou bien un guide intérieur, un esprit allié, un gardien…. Il s’agira de quelqu’un qui vous porte un très fort intérêt. Selon les conditions donc, cela pourrait être un partenaire de travail, un ami proche, un parent un peu excessif, ou bien un ami qui aurait à votre insu un intérêt un peu plus poussé pour vous (un amour qui se développe, platonique ou non), ou encore une connaissance fidèle mais pas spécialement proche qui semble vouloir acquérir une place plus intime. Dans les cas extrêmes, je vous dirais de faire attention au harcèlement, même intentionnel, aux personnes en grosse demande d’affection et de proximité. Vous avez le droit de ne pas avoir les mêmes envies, et de placer vos limites.

Si c’est vous que représente le satellite, pensez à être attentif et observateur de vos travers et comportements cette semaine. Auriez-vous tendance à focaliser sur un collège charismatique ? ou à trop vouloir secourir un collègue en difficulté ? Ou seriez-vous en train d’être obsédé par le mal être d’un de vos êtres chers, quitte à vous perdre à force de vouloir aider ? Tout comme la carte d’Uranus, il s’agit d’un comportement probablement en excès ici. Il se peut aussi tout simplement que vous n’ayez pas trouvé encore le « compagnon parfait », qu’il s’agisse d’un confident (ami) ou d’un partenaire de vie. Ressentant une sorte de manque dans votre vie, vous êtes peut-être actuellement en train de procéder à une sorte de quête effrénée, de façon obsessive ou non équilibrée.

  • Saturne

La carte de Saturne nous présente effectivement un opposé complet. Set de nuit gris très sombre, avec sa panoplie d’animaux. Elle peut faire penser à une vanité, et n’est pas sans rappeler la mort (arcane). L’impression d’avoir ici un gros appel du pied pour être capable d’être extrêmement souple, ou plus précisément capable de se réajuster / réadapter en permanence. Les deux cartes défis nous invitent fortement à nous observer beaucoup, pour être au final dans le rééquilibrage constant, et cette carte semble le désigner de façon explicite.

Au travail, je vois plusieurs alternatives. Peut-être expérimenter un comportement un peu plus en retrait, déléguer quelques tâches pour rééquilibrer, voire laisser quelqu’un d’autre prendre en charge le dossier. Dans certains cas, vous n’aurez peut-être pas le choix, vous pourriez directement être écarté.

C’est un moment de transition, les situations, les statuts quo, peuvent totalement changer à cette période. D’ailleurs, j’ai lu que nous entrions dans une phase astrologique assez particulière qui a l’air de dire la même chose (rapport Jupiter, Vénus, …). Il est possible que dans les relations, les projets ou autres, quelque chose viennent à s’arrêter / être rompu brutalement, signalant le besoin d’un nouveau départ.

Notre force à nous ? D’être prévoyant et méthodique. D’analyser, et de ne pas lutter. Il s’agit d’être conscient et dans le lâcher prise (mindfulness) : ne pas être dans le choc ou la colère ou encore la résistance face au changement. Il y a besoin d’un pragmatisme fort, et de savoir se réadapter rapidement, faire le tri, laisser partir ce qui doit l’être, accepter une phase temporaire qui ne nous plairait pas, etc.

Cette carte est pour l’instant un peu moins versatile pour moi. On verra si demain j’y vois autre chose.

***

Je me demande ce que l’on pourra observer à la fin de cette semaine comme retour sur le tirage ! Ca serait sympathique si certains d’entre vous venaient apporter leur témoignage.

Oh, et aussi ! Comme promis, un zoomé de biais pour vous montrer ces dorures magiques ! <3

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Premier tirage avec le Cosmos Oracle !

Un jeu tellement intéressant ! Je suis ravie de l’avoir ENFIN reçu… Voici les cartes de mon premier tirage, sans retouches. Le problème est que mon téléphone est toujours vraiment contrasté, donc ça me paraît nickel, et puis une fois sur l’ordinateur… mouais. On dira que c’est nature. ^^

 

Je me suis posée une question très vaste, un petit aperçu du moment en 3 cartes, et je dois dire que je suis époustouflée par ce qui est sorti. Au départ, je croyais qu’en « seulement » 22 cartes, quand on a l’habitude des tarots, les réponses ne soient peut-être pas adaptées à mes besoins. Puis ensuite j’ai relativisé en pensant à d’autres jeux restreints qui sont totalement satisfaisant. Bref, le plaisir de se laisser surprendre. Or, finalement au milieu de touuuuut ce qui aurait pu sortir, c’est tombé exactement sur des choses majeures à travailler, venant rappeler des réflexions en cours depuis plusieurs semaines, et même un tirage qu’une autre personne m’a fait. Pour qualifier le jeu je dirais… qu’il est très « simple » : les lames ne vont pas spécialement en profondeur pour l’instant, mais il est purement efficace : il va droit au coeur de la question, PAF, sans fioritures. Mais pour autant, je n’ai ressenti aucune violence dans ce qui est sorti, au contraire, beaucoup de recul.

 

J’ai hâte de continuer l’aventure ! Une vidéo de présentation et une review arrivent bientôt.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer