Archives de Catégorie : English Content

by

Trois Royaumes / Three Realms

No comments yet

Catégories: Cards & Seership, Fragments poétiques, Poetical Fragments, Polytheism & Animism

Deck : Claire Mack’s Faceted Garden Oracle

[***English below the French]

“Trois Royaumes
Deux courants
Réunis à travers le temps
Sois prudent
Attentif.ve
À ce qui monte
Et qui descend
Dans le flot
Du courant
Écoute bien
Écoute bien
Les murmures
Sur le fil du vent”
.
Valiel–26.09.2020.

***Translation:

“Three Realms
Two currents
Reunited beyond times
Be attentive
Be careful
To what comes up
Or what comes down
In the flow of the current
Listen well
Listen well
To the whispers
On the back of the wind.”

This poetic fragments was originally published on Instagram, as an outburst of creativity discovering Claire Mack’s Oracle decks. Find the article below :

“It’s really tough to put words onto the intensity and subtly of experiencing these new decks. (Faceted Garden here) @clairemack.art ‘s oracles are mind-blowing to me. I have waited at least a whole year to get the first one, which I allowed myself thanks to the kickstarter campaign. Indeed, the second oracle struck my heart so strongly, that I decided to make my move to get both decks, while saving a bit on international shipping. There are moments when despite my love for certain artists, I try to be cautious and mindful of my consumption of decks. I had to wait. Each month delaying the thought again. Trying to see if I could do without. The thing is, when I saw the pictures of the second one, after more than a year of waiting, I had gained better knowledge of myself and my art (seership) so that I *knew* why Claire’s art was like a arrow piercing my heart each time. I finally received the decks and opened them this weekend. I know I was right. The textures of her art, the delicious, powerful abstraction of her symbols… I’ve heard so many whispers and so many poems in my ears while holding the cards, the energy is so strong that I had to put them on the side. I’m gonna cherish my time alone with the decks, but I may offer very special spirit work readings starting November with these two.”

by

Freyja’s Friday (10), période sombre et self-care

1 Commentaire

Catégories: Polytheism & Animism, Suivre Freyja, Temps sacré

[English summary available here]

Je reprends des années après l’écriture de mes posts symboliques du vendredi, “Freyja’s Friday” ou les vendredis de Freyja, un jour consacré à la divinité dans la communauté anglophone. Pendant quelques années, le vendredi, c’était article pour discuter de Freyja sur mon blog anglophone. Rien de forcément très long ou compliqué, mais des partages réguliers sur mon expérience moderne au quotidien de travail avec la Déesse que je sers. Du “polythéisme vivant” comme m’ont dit plusieurs lecteurs.trices. Du coup en cette fin d’année, je tente quelque chose qui va si possible refaire son apparition dans mon écriture et mes travaux publics, continuation logique après avoir lancé des services rituels dédiés depuis quelques mois. On en reparlera en novembre.

Un retour en force pour la “période sombre”

Déjà, je vais commencer par faire un point de rappel. Je ne suis pas une “sorcière” ou une païenne générique ; je ne fête pas les “sabbats”. Je suis polythéiste de traditions gallo-irlandaise et “nordique” (et non asatru, mais ça serait un article entier à faire). Ainsi, mon appréciation du passage du temps est marquée d’abord par les mythes et les entités que je côtoie quotidiennement, et non pas des codes extérieurs qui ont été empruntés depuis des années par les modes et les livres. Quand je parle de “saison sombre”, d’une part je fais référence à la fois à l’automne et à l’hiver (équinoxe et solstice), au fait que dans l’hémisphère où je me trouve, on entre dans une période de déclin lumineux et d’un changement de saison. D’autre part, cela renvoie à des faits ou héritages culturels précis, dans les deux pôles mentionnés. Comme le rappelait ma collègue Phronesis sur l’Antre de Morrigan au cours du mois passé (ici et ici), la question de la “saison sombre” fait notamment référence à la question de Samhain, qui marque un point de rupture et de jonction à la fois entre l’hiver et l’été, les deux saisons irlandaises. Je n’ai pas mes notes à portée de main (donc c’est à vérifier), mais dans le calendrier de Coligny on peut trouver chez les gaulois une dynamique similaire (mais les idées et les faits culturels ne sont pas égaux entre les aires ; l’Irlande n’est pas la Gaule etc) autour de “samonios“, premier mois du calendrier gaulois qui marque la fin de l’été, et s’ouvre avec 3 nuits de célébration de Samhain. Pour finir, l’autre versant de ma tradition (germano-nordique) place en cette période de l’année également le déclin du soleil, mais surtout au plan mythologique l’ouverture de la Chasse sauvage, une période d’hyperactivité de l’Autre Monde avec des hordes d’Esprits en vadrouille en procession jusqu’au moins les premiers jours de janvier. A ce moment de l’année, le déclin du jour signifie s’exposer à la rencontre avec des êtres et des énergies nombreuses, complexes et pas toujours paisibles. On se replie dans la maison. On fait attention aux gestes de protection. Ce genre de choses.

Pourquoi donc Freyja en ce moment ?

Cette idée correspond à une observation toute personnelle, tirée de mes dévotions années après années ; ici, je ne fais référence à aucun livre, on est dans du partage d’expérience. Freyja revient souvent vers moi en ce moment particulier, j’imagine parce qu’il est très difficile. Cap temporel mondain, recrudescence d’activités “administratives” alors qu’on change de saison, de température, de taux d’humidité, de pression atmosphérique, d’heure, de luminosité, …. et parallèlement, l’Autre Monde est extrêmement ouvert, présent, débordant dans le Monde Commun, ce qui demande également beaucoup d’énergie et de temps en tant que spirit-worker. J’ai mes épreuves personnelles, créatives, professionnelles, et magiques…

L’automne, la saison sombre et les difficultés associées, c’est l’assurance que Freyja aura son autel bien entretenu, allumé, nourri : parce que je vais galérer, et que je vais chercher des enseignements et platement du réconfort.

La question du Self-care

Comme j’ai commencé à l’expliciter en ligne un peu depuis Juin dernier, l’aspect de Freyja le plus présent dans ma pratique est celui de la guérison (que j’associe à Freyja-Mardöll). Elle a beau être une des divinités les plus puissantes du panthéon nordique, puisque d’un côté elle incarne l’essence vitale (sœur de Freyr, divinité Vane de la fertilité et de la vie), qui lui vaut d’être enlevée / troquée, elle ou ses atouts magiques (son collier), et de l’autre elle est la grande “magicienne” (praticienne du seidhr) qui a elle-même initiée le roi des Dieux (Odin), malgré cela elle se présente le plus souvent à moi dans son visage silencieux, mélancolique et réceptif.

Quelque part, Freyja constitue la gardienne de la période sombre pour moi. Pas en tant que protectrice ou quoi, non, mais elle est cette présence sur le bord du chemin. Le témoin. Presque le réceptacle de mes Ombres en quelque sorte. Elle écoute, elle reçoit – quoi ? Mes douleurs, mes fatigues, mes doutes, mes pleurs… C’est oser lui raconter ce qui ne va pas, c’est oser dire les choses à voix haute pour qu’elles soient reconnues comme réelles puis intégrées. Puis c’est aussi tout le travail de déconstruction autour des pleurs : non pleurer n’est pas une faiblesse, n’est pas un acte “féminin”, n’est pas futile…. L’accueil des émotions passe aussi par là. Accepter ce que l’on est, avec nos forces, nos défauts, nos problèmes. Accepter de faire des erreurs. Accepter de chuter. Produire le travail sombre d’introspection, de déconstruction, et puis trouver les pierres à poser, les actes à mener.

Elle me rappelle toujours aux bases du soin, de soi et des autres : “laisse-toi le temps”, “souffle un coup”, “autorise-toi à ressentir”… Aussi incroyable que cela m’ait d’abord paru (et cela a duré des mois, peut-être même des années), la Déesse me guide toujours sur les chemins du travail sur soi. Récemment, je me suis rendue compte qu’Elle était probablement la grande alliée ignorée des malades chroniques ou des minorités oppressées. Déstigmatiser le repos. Déstigmatiser la lenteur, l’économie. Apprendre à écouter son corps et à le respecter. Etc.

La période a à peine commencée qu’Elle est déjà arrivée, et qu’elle a déjà reçu des plaintes et des douleurs du fond de mon lit…

J’ai d’ailleurs un exemple de tirage qui aurait totalement pu être délivré par Freyja que j’aimerais publier ce mois-ci. La guidance collective que nous avons reçue lors du live Espace Sacré de l’Equinoxe d’Automne correspond vraiment bien au genre de leçon que Freyja m’apprend.

by

Un message de Freyja

No comments yet

Catégories: Fragments poétiques, Poetical Fragments, Polytheism & Animism, Suivre Freyja, Voie des Dieux

[English Below****]

Un message de Freyja canalisé pendant le live rituel d’accompagnement au deuil du 17 août 2020. Je transmets à celles et ceux qui passeront par ici et pourraient en avoir besoin.


Post instagram original

“Ma fille, ma fille,
Tu ne peux pas les retenir
Regarde, regarde,
La corde te lime les doigts
Tu y perdras un bras
Si tu continues
Arrête-toi avant l’épaule
Arrête-toi avant le cœur
Tu es en or ma fille
Mon Trésor
Protège-toi
Protège-toi
Protège-toi toujours d’abord”

****A message from Freyja channeled on the night of the 17th, August, during a grief ritual I hosted. I post it here as asked, so that it may reach whoever needs to hear it.

“My daughter, my daughter,
You can’t hold them back
Look, look,
The cord is filing your fingers
And you’ll lose an arm to it
If you go on like this
Stop before it reaches for your shoulder
Stop before it reaches for you heart
You are pure gold my daughter
My Treasure
Protect yourself
Protect yourself
Awlays protect yourself first.”

by

Exercice de lecture intuitive rapide avec le Spirit de la Lune Oracle

No comments yet

Catégories: Cards & Seership, Exercices d'interprétation, Tirage de la semaine, Tirage du mois


[English version on Instagram]

Parfois on est vraiment épuisé.e mais on a envie de profiter de la chaleur d’un tirage de cartes coloré pour illuminer la journée. On a envie de faire une petite lecture du jour, mais on sait que l’on n’a pas assez d’énergie, pas assez de cuillère, pour l’interpréter, le méditer, le porter avec soi une fois qu’on aura tiré. Est-ce que vous avez essayé de jeter un coup d’œil très rapide aux cartes et de formuler immédiatement une phrase sans trop y réfléchir ? Cela marche aussi avec plusieurs phrases courtes, selon comment vous “assemblez” les cartes.

Ici un exemple de lecture, car j’ai ressenti qu’elle pourrait parler et être utile à pas mal de monde en ce moment. Vous reconnaitrez le Spirit de la Lune Oracle.

Cartes : 9, the Hero – 10, the Visionary – 35, Rest – and XV, Sovereignty.

“Sois le héro ou l’héroïne de tes Visions, mais avance doucement, prends du repos. Tu marches sur un chemin de transformation qui te mène à la Souveraineté Vraie. Tu es peut-être plein.e d’énergie et d’enthousiasme, mais c’est un marathon, et tu dois écouter ton corps.”

by

Cross + Heart, Croix et Coeur

No comments yet

Catégories: Fragments poétiques, Poetical Fragments

[You’ll find here just below the photo the fragment in English. Click here for the text’s English introduction on Instagram.]

Parmi les textes qui sont dans mes tiroirs depuis des années, il n’y a pas que des essais ou des témoignages sur le polythéisme. Il y a également des fragments poétiques thématiques, plus ou moins évidents. J’ai un recueil entier qui est déjà rassemblé, mais qui n’est pas achevé car je sais que l’anglais n’est pas accessible pour tout le monde, donc le projet est de proposer une version entièrement bilingue (et ce d’autant plus qu’une partie de mon public polythéiste est plutôt anglophone). J’en ai publié quelques extraits sur Patreon. Aujourd’hui une publication ici, d’abord dans sa langue d’écriture (anglais). Mais la traduction française a été ajoutée en dessous.


Deck: Story in Color Lenormand by @thetruthinstory.

A trail on my heart
The dark viscousness of melancholy
A cross in my back
Why do I keep this burden?
But the shadow behind my back
Is alive
And looks back at me
I get a glimpse of Her face
But already She is gone

Red is the explosion within my heart
Red my blood pumping
Red the blood flowing
The life, the joy

“Give me your fears”
She once said
And She is there in the shadow
She is my Shadow
Light and shadow dance
The warrior’s dance
Red black red
Red red red
Follow the Heart
Always follow the Heart.

***

Une trace sur mon cœur
La poisse sombre de la mélancolie
Une croix dans mon dos
Pourquoi est-ce que je garde ce fardeau ?
Mais l’ombre derrière moi
Est vivante
Elle me regarde
J’aperçois son visage un instant
Mais déjà elle est partie

Rouge est l’explosion qui jaillit dans mon cœur
Rouge mon sang qui pompe ?
Rouge le sang qui coule
La vie, la joie

“Offres-moi tes peurs”
A-t-elle dit un jour
Et elle est toujours là dans l’ombre
Elle est mon Ombre
Lumière et Ombre dansent
La danse guerrière
Rouge noir rouge
Rouge rouge rouge
Suit le cœur
Suit toujours la voie du cœur

1 2