Archives de Catégorie : Etudes de jeux récurrents

by

Présentation du White Fox Oracle

No comments yet

Catégories: Présentations de jeux, White Fox Oracle

Pour celles et ceux qui me suivent depuis un peu plus d’un an, vous n’aurez probablement aucune surprise dans cette vidéo sur le White Fox Oracle, qui vient répondre à la demande d’un autre public, avec un autre support de contenu. Mais c’était l’occasion de répondre à la demande des abonné.e.s qui aiment l’audio/la vidéo. Pour les autres, vous pourrez au moins apercevoir le jeu dans sa version définitive kickstartée ! (et puis dans ma version bêta imprimée).

Pour retrouver tout ce que j’ai pu écrire sur ce jeu, vous avez une catégorie intégralement réservée au White Fox par ici.

**English** Note that if you follow the link above, inside the articles in French, you’ll always find links to my Instagram post about the deck which are written in English.


(photo officielle)

Informations techniques

Année de création : 2019.
Campagne Kickstarter : octobre 2019.
Date de parution : Janvier 2020.
Editeur : jeu indépendant.
Artiste et auteure : Sabine Cazassus, aka « Zedoras ».
Langue : bilingue fr-eng
Type de jeu : oracle propre à l’artiste ; 50 cartes ; petit livret broché avec couverture couleur + petit guide en ligne.

Page de la campagne kickstarter : https://www.kickstarter.com/projects/sabcazas/the-white-fox-oracle
Page officielle : https://www.zedoras.net/whitefoxoracle

Vidéo de présentation

Résumé des informations principales de la video :

Positionnement éthique

Pour rappel, j’en avais parlé ici et sur Instagram, j’ai collaboré avec l’artiste sur ce jeu, mais notez bien la chronologie :

1°) je ne suis pas co-créatrice du jeu, Sabine est venue vers moi quand elle l’avait déjà entièrement créé. Ce qui m’a été demandé comme travail est un « bêta-test », une analyse du jeu, de ses possibilités, de ses réponses, de sa structure, de sa personnalité, etc.

2°) Je n’ai pas été rémunérée pour ce travail. Nous sommes venues l’une vers l’autre d’un commun accord, parce que nous adorons nos travaux respectifs. Je l’ai fait par plaisir et avec honneur. Je n’ai obtenu aucune contrepartie pour ce travail, ni pour parler du jeu lors du kickstarter au lancement, ni à la sortie du jeu ce début 2020. J’ai acheté ma copie du jeu avec mes propres deniers, parce que je crois fort en ce projet et que je voulais le soutenir absolument. Je vous en parle parce que j’ai envie de vous en parler, pas comme un travail déguisé (au sens où je n’ai rien à gagner dans le fait d’en parler, de diffuser etc).

Résumé des observations matérielles sur le jeu

1°) La boîte.

Elle se présente comme une simple boîte en carton de cartes à jouer, donc elle sera plutôt fragile (pourra être rayée, coins enfoncés, etc). Cependant, je note beaucoup de soin apporté dans les choix esthétiques et matériaux de la boîte. A) Le carton est à l’image de celui des cartes : il est épais, et donc plus résistant qu’une boîte en carton standard. B) Il est mat et au toucher de pêche. C) Il comporte des détails esthétiques beaux pour un rendu plutôt sophistiqué : les titres, les yeux de la Renarde, la clé au dos, et le numéro du jeu, sont réalisés en relief, dans une finition brillante. C’est extrêmement agréable à prendre en main, et cela procure vraiment au regard une belle accroche visuelle.

2°) Les cartes.

Elles sont imprimées en 310 gsm. Pour celles et ceux qui n’ont jamais eu la curiosité de chercher ce que cela veut dire, gsm = « grams per square meter ». C’est donc l’épaisseur du papier, qui se mesure au poids. Nous sommes donc ici en présence de cartes bien épaisses, et donc résistantes ! Tout comme la boîte, un toucher pêche et un fini mat ont été retenus, ce qui les rend très agréables à manipuler.

Petit détail qui tue aussi, Sabine a décidé de nous proposer une tranche colorée ! C’est devenu très en vogue il est vrai, mais souvent c’est un choix laissé au consultant, dans l’édition, on a les fameuses tranches dorées, parfois argentées, mais sinon c’est encore assez peu travaillé. Je dois dire que cela renforce deux dynamiques distincts : le côté facétieux et coloré du jeu, puis la cohérence extrême de la charte graphique.

Parlons-en, justement, de la charte graphique. Dès l’aperçu de la boîte l’artiste vous livre tout ce dont nous allons avoir besoin : du crème, du jaune d’or / orangé, du rouge, du bleu, du turquoise. C’est la palette qui s’étend sur toutes les cartes, avec bien évidemment des différentes nuances de ces teintes, et un mélange de bleu et de rouge (mauve), ainsi qu’un peu de noir. Cela donne un rendu extrêmement lisible et minimal, donc clair pour le regard, en plus d’avoir une ambiance plutôt homogène du coup.

3°) Taille.

Les cartes sont faciles à prendre en main car plutôt petites. Vous avez ici une taille standardisée que l’on appelle « poker size », soit 63mm x 88mm. Pour vous donnez une idée, les jeux « minis », que l’on trouve autant chez les indépendants que dans les grandes maisons (US Games ou Grimaud), sont plus petits que la poker size. Peut-être avez-vous déjà vu des mini Marseille ou des mini Rider Waite ? La Poker size est plus confortable, légèrement plus large. Cela permet de bien profiter des illustrations malgré tout.

A titre personnel, j’aurais justement préféré une taille un chouilla plus petite, comme ma version d’essai. Je la trouvais encore plus facile à mélanger et à tirer, plus facile à mettre dans mes poches. Je l’ai vraiment trimballé partout ce jeu-là. Pour tirer dans un café, sur un banc, dans un parc, dans le train… c’était plus facile.

Compléments non présents dans la vidéo :

Une petite note car je n’ai pas été assez claire dans la version finale de la vidéo que j’ai publiée (je l’avais dit dans d’autres essais T_T).

Ce jeu a vraiment une qualité d’impression professionnelle, et son prix est hyper correct malgré l’auto-édition (quand on achète pas « en gros » comme les éditions de masse, on ne peut pas faire descendre trop le prix). Il faut bien noter cependant qu’il y a des accrocs, cela arrive toujours : la tranche colorée des cartes a souvent « bavé » sur les faces ou le dos ; et à d’autres endroits, j’ai d’autres tâches qui ne sont pas vert-turquoise, donc il y a également d’autres encres (jaunes dans mon cas) qui ont déteint ou bavé. Peut-être une question du refroidissement des cartes avant la coupe ou autre. Ca reste un jeu indé, pas parfait ! Mais en même temps, vu ce qu’on voit de plus en plus dans les éditions grands-publics imprimées en Chine qui nous proposent carrément des cartes décentrées et mal imprimées….

Autre revues francophones

- Une revue écrite par Phro Nesis.
- Une revue vidéo de Majora.

by

Exercice de lecture intuitive rapide, exemple avec le True Black Tarot

No comments yet

Catégories: Exercices d'interprétation, Tirage de la semaine, True Black Tarot

**English Summary: below is a interpretation exercise to practice when your confidence is blocked, along with an example using the True Black Tarot **

Type d’exercice et objectif

Parfois, quand je bloque avec un jeu, ou que je bloque les résultats parce que je n’arrive pas à me faire confiance, j’essaie de pratiquer un exercice très basique de façon répétée : pour couper le mental et ses doutes ou ses critiques, je fais des tirages très courts (2 cartes, 3 max), et « le plus vite possible » pour ne pas avoir le temps de réfléchir. J’établis à l’avance une question précise, ici pas de « guidance » libre, afin que je puisse directement relier les éléments visuels à une réponse. Donc je pose ma question, je mélange, je me concentre, puis je retourne deux cartes, et « paf », je dois donner une interprétation immédiatement. Je dois formuler des phrases ou comme une micro histoire à partir de ces cartes, les relier, donner un sens, uniquement visuel et sans réfléchir.

Question : donne-moi un aperçu ou un conseil sur ma semaine à venir.

Notez ici que je n’ai pas respecté ma propre consigne autant que possible, puisque j’ai une alternative dans ma question (« ou ») qui ouvre les possibilités au lieu d’avoir un seul élément de recherche.

Lecture intuitive

Bon, ok je vois : 

Ça va vraiment être une épreuve  insupportable à en crever (le 9 d’épées), mais visiblement, j’ai quand même la possibilité de réaliser une pirouette acrobatique et de me raccrocher aux branches pour m’en sortir (le page de pentacles).

Et c’est tout ! Le résultat n’a pas besoin d’être grandiloquent. Par définition, c’est une lecture rapide, donc pas approfondie ; il s’agit vraiment de formuler deux trois phrases simples avec les carte, en réussissant à répondre à la question (Notez que certaines « écoles » appellent cela faire du « story-telling »). L’objectif est de ne pas bloquer la créativité, de produire une lecture (construction de sens) qui me fasse repartir avec une réponse immédiatement accessible.

Ce type de lecture fait intervenir uniquement le décryptage du visuel et ce qu’il m’évoque (intuition) et pas le savoir érudit sur les symboles de la carte (tradition, cartomancie). Une fois l’exercice terminé cependant, si je le souhaite je peux y ajouter des grilles de lecture successives. Je peux observer que l’épreuve sera surtout mentale et intellectuelle (épées). Tandis que la pirouette elle sera très concrète (pentacle/deniers), soit sur le plan matériel (des objets) soit sur le plan physique (santé) par exemple.

by

La personnalité du White Fox Oracle en quelques mots

No comments yet

Catégories: Présentations de jeux, White Fox Oracle

Je rattrape en retard ce message que j’avais rédigé sur Facebook, mais qui a sa place ici. J’ai tenté de mettre en mots rapides mes sensations sur le White Fox pour résumer son caractère, afin de vous donner une idée de quoi vous attendre pour celles et ceux qui voudraient rejoindre la campagne kickstarter :

Un nouveau tirage avec le White Fox Oracle aujourd’hui, qui me démontre encore une fois à quel point il est pertinent. Malgré son aspect mignon, il n’a rien de culcul ou d’immature. Il propose toujours un nouveau regard sur la situation donnée. Il a une personnalité et une âme très fortes, quand je tire je l’entends dans ma tête qui me répond, comme un compagnon de route. En toute franchise toujours, il est aussi capable de toucher les nœuds et les plaies du passé, mais il a cette qualité incroyable de ne jamais rajouter de la violence au processus. J’espère tellement que le jeu va trouver son public, intriguer les utilisateurs, et se répandre dans les foyers et les poches. Il a le potentiel pour aider des tas de gens.

****To read in English go below on Instagram****


Voir cette publication sur Instagram

Another fascinating reading with the White Fox Oracle. It baffles me because I don’t like cute decks, they really don’t attract me, and I can’t use them. But this one? This one has a personality and a soul of its own. I can feel it respond in my mind when I draw. It *is* really like having a companion (or familiar, as the artist @zedoras says). It can tackle deep, wounded topics, without it ever lashing out. It shows you in all honesty, but without violence. It is excellent at giving you another perspective on any situation you present to it. It is so flexible. I really hope the Kickstarter succeeds, and The White Fox reaches the home of many people that it can help. It would be so great to welcome a new French artist in the tarot community. . Check @zedoras profile if the deck calls to you. Join the campaign. Spread the love. <3 . #oraclecards #cardlover #oracledeck #cardcollector #cardreadersofinstagram #oraclereader #oracle #whimpsical #whitefoxoracle #frenchartists #frenchdeck #tarot #tarotcommunity #tarotreadersofinstagram #tarotdeck #tarotcollector

Une publication partagée par Valiel (@valielelentari) le

 

Si le jeu vous intrigue, rendez-vous sur la page kickstarter. N’hésitez pas à me poser des questions, voire à demander un micro tirage test si vous hésitez encore. (On verra si j’ai le temps)

.

by

Oracle des Reflets (2) : avec ou sans cartes renversées ?

No comments yet

Catégories: Oracle des Reflets

(Click here to read in English)

.

J’hésite encore sur la façon dont je vais utiliser le jeu. Le livret ne mentionne pas de signification renversée, et j’apprécie cela. La carte possède un petit panel de significations en soi, et pas selon une direction. Je me demande si je vais suivre le livret, et un usage des cartes un peu traditionnel, ou en tout cas de type Lenormand (aucun renversement des cartes), ou bien si j’utilise plus mon intuition. Le souci, c’est que quand j’utilise purement mon intuition, le sens dans lequel tombe une carte compte. Je m’attache à tous les détails visuels de la carte, or, quand la carte apparaît renversée, je ne vois pas les mêmes éléments en premier, et parfois même pas les mêmes énergies… En général, il est conseillé de décider cela en amont, avant tout tirage. Sinon une fois devant les cartes, on sera totalement dans le flou. Ici le tirage d’exemple m’a servi d’exercice. J’ai médité sur les cartes dans un sens, puis dans l’autre, pour comparer les ressentis symboliques et énergétiques. Il faudra que je le recommence dans l’avenir pour voir quel choix je fais.

.

by

La personnalité de l’Oracle des Reflets (1)

No comments yet

Catégories: Oracle des Reflets

Il y a quelques semaines, pour refléter le changement qui avait lieu dans mon environnement, et le besoin de couper, de reposer mon mental, j’ai voulu procéder à une coupure également dans mon travail avec les cartes. Bien que l’été soit plutôt associé à des couleurs vives, et chaudes, le sépia de l’Oracle des Reflets me poursuit depuis plusieurs années à cette époque. Peut-être une intuition, peut-être un hasard complet lié au fait que j’avais acheté le jeu en juillet (de mémoire). En tout cas, avec les grosses chaleurs et l’envie de rafraîchissement et de changement dans mon environnement, j’ai ressorti cet oracle.

(Click here to read in English)

Une des qualités qui m’a semblé émerger de cet oracle est sa « palette » de nuances complètes. Celia dégage quelque chose d’extrêmement doux, presque murmuré, et travaille la bienveillance. Contrairement à ce qu’une telle attitude aurait pu me laisser craindre (par à cause de la personne, que je ne connais pas, à cause de ma grande prudence vis à vis des défauts de notre milieu « spirituel » et l’économie de marché), l’Oracle n’est pas caractérisé par la politique New Age du tout positif. Dans cet oracle on travaille aussi avec nos Ombres, nos Peurs, et les éléments négatifs de la vie. Ce qui est très intéressant, c’est qu’en ayant cela a l’esprit, dès le premier tirage, j’ai pioché une de ces cartes typiques : la Manipulation.

.

Cette carte pose un problème similaire à celui de la Mort (XIII) dans l’univers du Tarot : la fameuse carte qui fait peur et qu’on ne veut pas voir tomber. Mais après avoir tiré cette série, et avoir respiré un coup, j’ai pris ce tirage comme une invitation directe à plonger dans mes Ombres. Qu’est-ce que la manipulation ? Qui la pratique ? Est-ce toujours si grave ? Peut-on la relativiser ? Que dois-je en apprendre ? Je crois que les cartes alentours peuvent permettre de donner du contexte, et de savoir comment « gérer » la manipulation, si l’on arrive à bien écouter ce que dit le jeu. Et cela, pour moi, c’est hautement intéressant. J’ai hâte de voir avec d’autres tirages quelles sont les informations franches et sans détour que peuvent donner cet oracle.

1 2 3 4 5 6