Les personnes qui me suivent sur Facebook auront vu passer cette vidéo et peut-être même les paroles quelques mois en arrière en avril, vu que j’y avais relayé la mention de ce travail. Maintenant que j’ai ouvert une catégorie dédiée pour répertorier ce type de travail, je la replace ici. 🙂

Evocation :

Magie de la mer, tempête, sirènes, Sidhe de l’eau, Esprits de la mer, des profondeurs, hypnose, hantise, béance, abysse, noyade, initiation par l’eau, mémoire, voyance, fureur poétique, ….

Paroles :

J’avais commencé par regarder des paroles toutes prêtes en ligne (notamment sur cette page), mais un coup d’œil rapide mot à mot  et je me suis rendue compte qu’elle n’était pas complète. Du coup je vous livre ici ma propre transcription des paroles (et sans ponctuation, pour laisser à la poésie des mots leur énigme). 

“Surging through my body
The ocean in me
The ocean in me
Crashing waves of memory
Currents of longing
Currents of longing

(chorus)
The tide is turning
The undertow takes ahold of me
I know I should go now
I know that it’s time

In canyons deep within my soul
Torrents of fury
Torrents of fury

They carve away my fear
But the hurt still echoes
The hurt still echoes

(Indistinguishable voices)

(chorus)
The tide is turning
The undertow takes ahold of me
I know I should go now
I know that it’s time

Out on the horizon
A storm is brewing
A storm is brewing

I let the breakers rush over me
And feel the ocean’s heart pounding

Surging through my body
The ocean in me
The ocean in me

 (chorus)  
The tide is turning
The undertow takes ahold of me
I know I can go now
I know that it’s time

The tide is turning
The undertow takes ahold of me
I know I should go now
I know that it’s time

I know I should go now”

Si parmi vous il y en a qui veulent aller plus loin, j’ai proposé sur Patreon une traduction française et une interprétation de cette chanson. Oui dans un sens c’est une analyse poétique, mais il ne s’agit pas tant de prétendre dire ce que l’artiste a voulu y mettre, plutôt de montrer ce que la musique ET les paroles m’évoquent, à moi personne qui travaille avec les Esprits de la mer. De refléter de façon plus subtile qu’un rapport d’expérience des énergies, des images, etc. Il s’agit d’un long article (on approche 4000 mots) qui livre donc mes impressions personnelles.