Un post “mixte” aujourd’hui, qui est autant le partage d’un exercice à faire, qu’un petit fragment de mon journal de pratique regroupé sous l’étiquette “Le cheminement du voyant” (tiens il faudrait que je songe à neutraliser).

Ici il n’y aura pas de copié-collé, ni d’extraits (citations), car l’article proposé par Cathou est très court, donc je vais vous inviter à vous y rendre directement.

  • Vous êtes-vous demandé avant de commencer à tirer les cartes, quel était votre but ? C’était quoi le tarot pour vous ? Comment fonctionnait-il ?
  • Depuis combien de temps pratiquez-vous ? Avez-vous réévaluer ces observations et conclusions depuis que vous avez commencé ? Avez-vous changé d’opinion ? de pratique ?

Cathou a réalisé ce petit article comme le fragment d’un grand tout (un zine à venir), afin de donner des pistes pour apprendre le tarot. Mais en fait on n’apprend en permanence, y compris les gens qui font ça depuis des années, y compris aussi les professionnels ! Ces questions elles reviennent tout le temps, et je crois que c’est nécessaire de se les poser. De mon côté, dans mon cheminement, le temps passe et je continue de méditer sur les causes de la fermeture de ma boutique Etsy. Parmi mille choses, je crois que j’étais arrivée pas mal à saturation, en termes pratiques et théoriques. Je me suis trouvée dans un bain flou, et cela m’empêchait d’avancer car je ne voyais plus du tout où j’avais posé les pieds. C’est passionnant pour moi de retrouver chez d’autres praticiens et praticiennes les mêmes questions que celles qui m’habitent, de les extraire clairement à l’écrit, et pas juste de baigner dedans. Ces questions, je crois qu’en y répondant, en y prenant le temps, m’aideront à poursuivre le bilan sur mes pratiques et à me positionner à nouveau.