18 novembre, 2019 by

Oracle de Mercure, Je suis un vase

2 comments

Catégories: Exercices d'interprétation, Méditations

(post original)

Je suis le vase.

Je suis un vase très rempli que chacun vibration secoue et remue de fond en comble. Je suis un vase sensible, sensible, si sensible… Fragile ? Peut-être, peut-être pas. Je suis prête à déborder, mais je suis riche de mon contenu. Ma sensibilité est une force aussi. Sensibilité qui transpire, goutte à goutte. Sensibilité qui s’écoule, comme un petit ruisseau. Ou sensibilité qui dévale comme un torrent prêt à tout emporter. Mes émotions m’habitent mais elles doivent être plutôt qu’être réprimées. D’ailleurs, au contact de la paroi, elles tâtent, elles auscultent ce qui me contient. Elles sont dans le corps et pas juste dans le cœur. Cette marée qui flue et reflue, est aussi bien prête à se répandre en moi qu’à l’extérieur de moi, qu’à toucher l’autre, qu’à se mélanger. De ce mélange je me transforme, et je transmute, et je résonne, je me répands en vibration. De ce contact je touche, je palpe, je capte. Émotion et intuition, les deux faces d’une même pièce.

Un peu de calme et de silence aujourd’hui, pour le contenant que je suis. Limitons les ridules.

Pour celles et ceux qui ont suivi le dernier post, vous remarquerez qu’à nouveau, Freyja n’est pas très loin.

Deck: l’Oracle de Mercure, par Alcide Nathanael. Ma déception de l’année. J’avais d’énormes espérances pour ce jeu. J’ai attendu 3/4 mois après sa sortie pour prendre du recul, pour éviter de trop me faire influencer par des personnes extérieures, et malgré ça, je suis tombée de haut.

2 Responses to Oracle de Mercure, Je suis un vase

  1. La nuit

    Hello Valiel ! J’étais intéressée par ce jeu, pourquoi es tu tombée de haut? il ne te parle pas? (J’ai eu aussi cette deception avec un oracle cette année, je suis si triste ! Il est magnifique mais ne me répond pas, ne me parle pas…)

    • Valiel Post author

      Bonjour Lanuit,

      Quelle surprise ! Je ne savais pas que tu me lisais ici ! Bienvenue <3

      Je n'arrive pas à faire une review pour l'instant, ça me pose problème, mais si je devais résumer.... Y a plusieurs choses.

      - J'ai un biais, parce qu'à l'époque j'étais en contact avec l'artiste. Du coup, j'avais entendu parler du temps qu'il était censé passer sur sa création, et sur l'écriture du livre (en solo, ce qui n'était pas le cas sur le précédent). J'avais hâte, et que je m'étais fait une représentation de ce "temps énorme" de travail. Du coup je pense que j'avais projeté un résultat : quelque chose de dense, de construit, etc.
      - Si l'oracle d'Algariel avait une "tradition" propre, si les symboles ont été complètement inventés, du coup on ne pouvait pas reprocher quelque chose d'extérieur, il a sa cohérence interne, c'est là qu'il faut chercher, en revanche l'Oracle de Mercure cherche une cohérence en dehors de lui, l'auteur est censé avoir trouvé le sens de sa structure dans une tradition. Du coup dans le jeu, on attend que tout cela soit bien expliqué, et pas flou.
      - J'ai encore du mal à l'expliquer, mais cela va vraiment plus loin. Ce n'est pas juste la structure globale du jeu (qui, à la limite, est pas trop mal explicitée), c'est le fond qui manque, toutes les raisons de cette structure. En effet, ce jeu-ci se prétend de tradition hermétique. Il emprunte donc des symboles, des mythes, etc, à des traditions déjà existantes. Du coup , en terme de travail et d'honnêteté, tu ne peux pas faire n'importe quoi avec... Y a des emprunts, y a un "standard". Et je ne trouve que du coup ça voulait s'y rattacher mais ça n'est pas à la hauteur. => Non seulement tout n’est pas expliqué, mais RIEN n’est sourcé, il ne cite aucun auteur classique pour affirmer le sens de tel mythe, tel symbole, etc, mais en plus il y a des interprétations super douteuses, voire « fausse » (à mes yeux, mais le terme est encore imprécis, pour ça que je ne fais pas de review, je trouve ce terme dur, je dois le réévaluer en trouvant des exemples pour être plus précises, et plus juste pour l’auteur).
      - Par là-dessus, il y a d’autres traditions qui sont malmenées. Ex en tête : la numérologie. Est-ce qu’il y a déjà des symboliques aux nombres chez les hermétiques ? si oui lesquels ? doit pas y avoir qu’une école, du coup laquelle ? c’est pas cité, on n’en sait rien. Or, la numérologie moderne ne vient pas de l’hermétique il me semble, du coup les interprétations ne sont pas les mêmes ! Pour certaines significations du 5? du 7, du 9 etc, le livre raconte des trucs complètement en contradiction avec ce que j’ai lu jusqu’ici, c’est très perturbant.
      - A certains moments, l’auteur précise bien que c’est SON interprétation, et ça c’est cool. En fait c’est juste la base. Mais à d’autres moments, si tu relis tu vois bien dans le style que c’était une interprétation personnelle, sauf qu’il ne prend pas la peine de l’écrire, et c’est noyé au milieu de trucs « génériques » qui sont censés être extérieur.. du coup c’est pas structuré, c’est pas assez cohérent / honnête dans la démarche.
      - Manque de clarté entre les informations disponibles dans le « LWB » et dans le « grand » livre. A priori ce ne sont pas les mêmes du tout. Pas qu’elles se contredisent, c’est juste que d’habitude le LWB est « extrait » du plus grand texte, là tu ne retrouves pas la même chose dans les deux. (A confirmer, mais les cartes que j’ai vues c’était ça)
      - A titre personnel, je DETESTE le papier glacé. C’est vraiment immonde en terme de lumière, de texture et d’odeur. En termes écologiques, pour une maison d’édition prétendument païenne, ça blesse énormément, car le papier le plus blanc du monde = masse de solvants dégueulasse, papier épais donc plein de matériau et pas recyclé, … Par ailleurs ça n’apporte à mon avis rien au bouquin, ça ne lui fait rien gagner. Note : les cartes aussi sont cheloues en texture, mais c’est moins gênant.

      L’auteur aurait clairement eu besoin d’aide, besoin de relecteurs pointus et consciencieux, et j’ai l’impression qu’à Alliance Magique ça accepte tout et n’importe quoi… Le travail éditorial n’est pas là, c’est vraiment énorme au niveau du résultat.

      Note 1 : c’est donc surtout le livre vendu à côté du jeu qui est une masse de déception.
      Note 2 : les cartes en elles-mêmes sont jolies, et fonctionnent a priori bien. Donc le jeu en soi peut être utilisé. C’est ailleurs que ça pose problème. Etrangement, elles vont fonctionner pour moi presque mieux à un niveau intuitif, alors même que le jeu rejetait ça en bloc pour aller du côté des traditions les plus strictes qui soient. (Hermétisme = un symbole = un faisceau de sens, et pas un autre, pas d’intuition là-dedans ; un peu comme le Lenormand). D’où le fait que je dise : ça se prétend une chose, mais dans les faits ça n’y correspond pas (ou pas totalement). C’est plus un jeu **d’inspiration** traditionnelle et hermétique, mais il n’en a pas la filiation ni la rigueur.

Répondre à Valiel Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>