Nouveau compagnon rafraîchissant, Tree Wisdom Cards review

Ce jeu a été pour moi une vraie bouffée d’air frais. J’ai hésité assez longtemps après l’avoir vu (pas tellement en termes de mois, non ; disons proportionnellement au coup de cœur et à l’envie de vouloir l’avoir tout-de-suite-maintenant-s’il-vous-plaît,je me suis forcée à attendre vraiment, pour voir si la sensation perdurait et convenait toujours, surtout après des changements multiples dans mon quotidien). Et c’est cette sensation là qui m’a guidée, envie d’avoir comme une bulle d’air, une extension à mes petits poumons fatigués. Et quand je l’ai ouvert, ça s’est confirmé ! Grandes cartes, couleurs éclatants, textures…. C’était rafraîchissant, comme d’aller se ressourcer dans la nature. Cela m’a procuré les mêmes sensations d’émerveillement, et puis ces impressions d’humidité, de fraîcheur, de vie qui respire autour de moi…. Par ailleurs, quand je me balade en forêt je me sens vraiment liée à tout ce qui se trouve autour de moi, et ce jeu me donne l’impression de me connecter effectivement au règne végétal, de retrouver des alliés, des soutiens, quand les esprits sont absents. A mes yeux, elle a vraiment réussi à retranscrire des esprits dans le jeu, et les sensations énergétiques du milieu végétal. (Ce que je ne retrouve pas du tout dans le jeu cousin sur les fleurs, beaucoup trop modernes et collages, moins inspiré).

 

Maintenant, en avant pour la review ! ^^

Illustratrice : Lisa McLoughlin
Auteur : idem.
Edition : auto-édité à Londres avec une maison spécialisée dans les cartes
Format : oracle, aucune structure. 55 cartes + 1 carte de présentation.
Langue : anglais
Année : mai 2016 ?
Prix : 35 euros avec fdp ? (je crois que c’est le total que j’ai payé) – le site indique 24 livres (sans fdp).
Site de l’auteur pour pouvoir admirer directement des exemples de carte et une présentation officielle.

Aspects matériels :

  • La boîte est extrêmement douce ! J’étais très étonnée d’ouvrir le paquet, et de me retrouver avec ce velouté sous les doigts… Matte, mais plus ou moins glacée, mais pas le glacé brillant et collant des magazines, un autre type de « glaçage ». Si je trouve ce que cela me rappelle, je viendrais l’ajouter ici. Et si vous vous savez le nom correct de ce type de texture, indiquez-le moi !
  • Les cartes, elles, n’ont pas du tout cette texture. C’était presque choquant en ouvrant la boîte. XD Elle sont très fines (je m’attendais à plus épais au vu de la boîte), elles ne sont pas glacées, et ne sont pas brillantes non plus. Mates…. mais avec un fini vernis.
  • Les illustrations : je comprends pourquoi l’auteur a choisi très spécifiquement cette maison d’édition qui apparemment est habituée des cartes : les détails de l’impression sont hallucinants ! D’une précision ! J’ai l’impression d’avoir directement le dessin sous la main par moment ! Car des traits à la plume (ou au stylo?) sont visibles, et ça donne l’impression d’être face au papier directement. Les couleurs sont extrêmement vives, et la texture des aquarelles est parfaitement apparente ! <3 Je suis ravie.

 

Le jeu en lui-même :

  • Comme vous le voyez, les cartes comprennent un mot clé ou un groupe de mots clés, pas toujours situé(s) au même endroit, dans une police cursive. Rien d’autre. Aucun numéro, et le noms des arbres associés se trouvent au dos. Pour ceux qui connaissent, c’est un peu comme l’oracle des déesses de Susan Boulet (enfin, moi c’est celui que j’ai à la maison qui est comme ça, mais c’est probablement vieux jeu de ma part haha).
  • Le dos comporte effectivement une bordure dessinée, abstraite, en noir et blanc, le nom de l’arbre en anglais et en latin, son mot clé, puis le texte accompagnateur, de quelques phrases. Il n’y a donc pas de livret.
  • Certains diront qu’avoir le texte et non un vrai dos est embêtant. Je dois avouer que j’ai l’habitude de choisir mes cartes en les étalant, et que si je vois les noms je me sens biaisée. J’ai du mal à m’y faire, je cherche à regarder le haut ou le bas de la carte, mais un regard vague fini toujours par retomber sur le nom écrit en gros. Il va me falloir trouver autre chose (les placer à l’envers?)

Impressions :

 

**Les petites choses qui me dérangent**

- la carte d’introduction au jeu qui ne sert pratiquement à rien, elle reprend mot pour mot ce qui est inscrit sur le site… Ca m’a laissé une sensation d’être bête.
- le dos des cartes pas pratiquement quand on tire en étalant (pour ne pas tirer « en conscience »)
- l’absence totale de détail sur un élément mentionné dans la présentation du jeu, mais qui n’est expliqué nulle part ! Quid des chakras ? On nous dit qu’on peut travailler avec… Sur certaines cartes c’est évident, mais sur d’autres on ne voit rien du tout. Pourquoi ? Est-ce normal ? Et même quand on voit / identifie les chakras, pourquoi ce choix ?

 

**… mais c’est minime, le plaisir est extrême**

Le style du jeu : frais et jeune, mais pas enfantin. Dans ce qui est représenté et dans la façon de le représenter. Plutôt espiègle éventuellement, effronté, ce qui peut rappeler la façon dont l’imaginaire collectif perçoit les êtres féériques (depuis l’ère victorienne probablement?).

On imagine les Arbres comme nos Aînés, toujours très anciens, ayant vécu tout un tas d’événement en silence… on les associe donc à un âge avancé. Ce jeu a choisi plutôt de montrer une certaine effronterie (qui ne déplaira pas aux amateurs d’esprits féériques je suppose), voire une facette plutôt « jeune ». Immémoriale mais jeune ?

J’apprécie énormément les couleurs vives et riches. Et ce, d’autant plus qu’elles sont réparties de façon sobre, jamais dans un gros mélange, plutôt trois teintes maximum par carte. C’est épuré, et donc très reposant pour les yeux, le cerveau, les énergies. Y a une sorte de fond ou de décor d’arrière plan, plus estompé, plus clair, avec des textures, sur lequel viennent se superposer les éléments de dessins (les arbres) ; aussi, on retrouve, pour une raison que j’ignore, des spirales comme motif récurrent partout. Dans tous les cas, l’impression qui se dégage pour moi au final est une sorte de jaillissement, de vie, issues de la couleur intense, des traits et textures, de l’énergie générale. Ces êtres sont pris sur le vif, en plein mouvement. Il en ressort une très grande vie. Et des énergies fortes.

Du côté des applications possibles du jeu, j’entrevois que l’utilisation en psychologie / développement perso / introspection devrait être très efficace. Les thèmes abordés sont autant de reflets intérieurs de nos émotions, des blocages, des choses à travailler. Le jeu devrait permettre d’identifier les sources d’un problème, et ensuite d’agir pour le débloquer. J’ai fait quelques essais concluants qui permettent de savoir où mettre l’accent dans sa vie pendant quelques temps, pour retrouver son équilibre. Un tirage a été particulièrement révélateur sur les enjeux majeurs qui gisaient tout au fond de l’inconscient et des situations problématiques actuelles.

J’ai employé quelques méthodes différentes et personnelles pour travailler avec ce jeu, j’espère vous les présenter sous peu.

Une micro review vidéo pour ceux qui préfèrent ce support, mais elle est vraiment courte, j’avais plutôt mis mes idées à l’écrit.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>