Monthly Archives: août 2016

Exploration avec le Cosmos tarot : les Défis de la semaine !

Je suis vraiment emballée par ce jeu. Il flatte mes yeux avec ses si jolies couleurs, et avec ses rappels de mythes classiques de mon enfance (la culture gréco-latine ayant été longtemps le fond de connaissance perpétué dans la scolarité). J’ai envie de l’explorer plus avant, je suis assez impatiente, mais je me force à essayer de prendre le temps, de voir ce qui peut en sortir. C’est vraiment drôle, il y a toujours ces questions futiles : « mais il n’y a que 22 cartes, comment il va pouvoir répondre à un aperçu si vaste ? » ; « est-ce que son thème pourra vraiment aborder nos questions avec un aspect pragmatique ? » ; « est-ce que sans le jeu de tarot associé on peut aller suffisamment en profondeur ? ». Je me force effectivement à ne tester que l’oracle pour l’instant, pour faire durer le plaisir, et puis pour avoir la possibilité future de bien faire la différence entre les deux, de saisir leurs spécificités.

Mais passons donc à cette réflexion en pratique :

  1. Quels sont les défis auxquels nous allons faire face cette semaine ?
    (Uranus + Satellite)
  2. Quelle force pouvons-nous utiliser pour les relever ?
    (Saturne)

Je pensais ne piocher qu’une seule carte pour le défi, et une en vis à vis pour la force, mais deux cartes se sont présentées, alors bon. Roule jeunesse.

  • Uranus

J’adore cette carte ! Les anneaux sont tellement beaux…. (je mettrais une photo zoomée tout en bas de l’article pour bien montrer la spécificité esthétique du jeu). Le vieux monsieur a l’air bien trop sérieux, voire en colère, mais le message de la carte est surtout sur la passion forte. Ces teintes oranges et rougeâtres me parlent du chakra racine…. Je me demande dans quelle mesure nous serons mis au défit face à nos fondations, et que notre sentiment de sécurité intérieure sera remis en question. Bien que plupart de nous ne soient pas en danger physique et émotionnel, il n’empêche que certaines failles du passé peuvent se rouvrir, La couleur orange suggère également le chakra sacré, beaucoup de sensualité, potentiellement de sexualité. Ce qu’il faut craindre, c’est qu’une personne, mue par son propre désire aveugle, ne vous respecte pas et piétine votre souveraineté. Cela pourrait être autant au travail que dans les relations – la légende penche cependant plutôt vers le côté intime. Maintenant, ce caractère passionné peut aussi s’exprimer par une très forte créativité, de l’originalité, l’abandon de soi dans la tâche… Si vous aimez les habitudes, ne pas être surpris, ou si vous avez simplement trop d’autres choses déroutantes à gérer en ce moment, vous pourriez être pris de court.

Si la carte vous représente vous-mêmes, et non une tierce personne, vous allez traverser visiblement une personne très énergique. Il sera question de prendre des pauses à certains moments, d’être très attentif à votre environnement et à votre entourage pour vérifier que vous ne venez pas de marcher sur les pieds de quelqu’un avec vos envies débordantes, votre enthousiasme etc. Pensez que tout le monde a le droit de pouvoir s’exprimer, ne prenez pas tout l’espace ou toutes les initiatives (ou laissez vos initiatives être discutées). Il est également possible qu’un de vos intérêts du moment ne tourne à l’obsession et ne vous détourne de vos responsabilités et objectifs actuels. Vous savez, ce genre de curiosité débordante, d’envie qui frise la faim insatiable, auxquelles on pense tout le temps ? Prenez gare.

Si vous arrivez à vous canalisez cependant, cette carte représente une magnifique force pour avancer ses projets, et ce en gardant cette forme d’égocentrisme dans le cadre du respect (envers les autres) et de l’équilibre (en soi).

  • Satellite

Une carte encore un peu plus sombre que la précédente, avec beaucoup d’énergie et de mouvement également. On descend plutôt vers le rouge-brun, plus loin vers le chakra racine. Mais tout ce jaune et cette lune, avec cette meute de loups, m’évoquent étrangement le monde des rêves.

Le satellite pointe en direction d’un compagnon fidèle, qui pourrait donc nous poser des problèmes cette semaine. Selon vos croyances, cela pourrait correspondre à un parent, un ami, un associé (au travail, sur un projet personnel, ou autre), ou bien un guide intérieur, un esprit allié, un gardien…. Il s’agira de quelqu’un qui vous porte un très fort intérêt. Selon les conditions donc, cela pourrait être un partenaire de travail, un ami proche, un parent un peu excessif, ou bien un ami qui aurait à votre insu un intérêt un peu plus poussé pour vous (un amour qui se développe, platonique ou non), ou encore une connaissance fidèle mais pas spécialement proche qui semble vouloir acquérir une place plus intime. Dans les cas extrêmes, je vous dirais de faire attention au harcèlement, même intentionnel, aux personnes en grosse demande d’affection et de proximité. Vous avez le droit de ne pas avoir les mêmes envies, et de placer vos limites.

Si c’est vous que représente le satellite, pensez à être attentif et observateur de vos travers et comportements cette semaine. Auriez-vous tendance à focaliser sur un collège charismatique ? ou à trop vouloir secourir un collègue en difficulté ? Ou seriez-vous en train d’être obsédé par le mal être d’un de vos êtres chers, quitte à vous perdre à force de vouloir aider ? Tout comme la carte d’Uranus, il s’agit d’un comportement probablement en excès ici. Il se peut aussi tout simplement que vous n’ayez pas trouvé encore le « compagnon parfait », qu’il s’agisse d’un confident (ami) ou d’un partenaire de vie. Ressentant une sorte de manque dans votre vie, vous êtes peut-être actuellement en train de procéder à une sorte de quête effrénée, de façon obsessive ou non équilibrée.

  • Saturne

La carte de Saturne nous présente effectivement un opposé complet. Set de nuit gris très sombre, avec sa panoplie d’animaux. Elle peut faire penser à une vanité, et n’est pas sans rappeler la mort (arcane). L’impression d’avoir ici un gros appel du pied pour être capable d’être extrêmement souple, ou plus précisément capable de se réajuster / réadapter en permanence. Les deux cartes défis nous invitent fortement à nous observer beaucoup, pour être au final dans le rééquilibrage constant, et cette carte semble le désigner de façon explicite.

Au travail, je vois plusieurs alternatives. Peut-être expérimenter un comportement un peu plus en retrait, déléguer quelques tâches pour rééquilibrer, voire laisser quelqu’un d’autre prendre en charge le dossier. Dans certains cas, vous n’aurez peut-être pas le choix, vous pourriez directement être écarté.

C’est un moment de transition, les situations, les statuts quo, peuvent totalement changer à cette période. D’ailleurs, j’ai lu que nous entrions dans une phase astrologique assez particulière qui a l’air de dire la même chose (rapport Jupiter, Vénus, …). Il est possible que dans les relations, les projets ou autres, quelque chose viennent à s’arrêter / être rompu brutalement, signalant le besoin d’un nouveau départ.

Notre force à nous ? D’être prévoyant et méthodique. D’analyser, et de ne pas lutter. Il s’agit d’être conscient et dans le lâcher prise (mindfulness) : ne pas être dans le choc ou la colère ou encore la résistance face au changement. Il y a besoin d’un pragmatisme fort, et de savoir se réadapter rapidement, faire le tri, laisser partir ce qui doit l’être, accepter une phase temporaire qui ne nous plairait pas, etc.

Cette carte est pour l’instant un peu moins versatile pour moi. On verra si demain j’y vois autre chose.

***

Je me demande ce que l’on pourra observer à la fin de cette semaine comme retour sur le tirage ! Ca serait sympathique si certains d’entre vous venaient apporter leur témoignage.

Oh, et aussi ! Comme promis, un zoomé de biais pour vous montrer ces dorures magiques ! <3

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Premier tirage avec le Cosmos Oracle !

Un jeu tellement intéressant ! Je suis ravie de l’avoir ENFIN reçu… Voici les cartes de mon premier tirage, sans retouches. Le problème est que mon téléphone est toujours vraiment contrasté, donc ça me paraît nickel, et puis une fois sur l’ordinateur… mouais. On dira que c’est nature. ^^

 

Je me suis posée une question très vaste, un petit aperçu du moment en 3 cartes, et je dois dire que je suis époustouflée par ce qui est sorti. Au départ, je croyais qu’en « seulement » 22 cartes, quand on a l’habitude des tarots, les réponses ne soient peut-être pas adaptées à mes besoins. Puis ensuite j’ai relativisé en pensant à d’autres jeux restreints qui sont totalement satisfaisant. Bref, le plaisir de se laisser surprendre. Or, finalement au milieu de touuuuut ce qui aurait pu sortir, c’est tombé exactement sur des choses majeures à travailler, venant rappeler des réflexions en cours depuis plusieurs semaines, et même un tirage qu’une autre personne m’a fait. Pour qualifier le jeu je dirais… qu’il est très « simple » : les lames ne vont pas spécialement en profondeur pour l’instant, mais il est purement efficace : il va droit au coeur de la question, PAF, sans fioritures. Mais pour autant, je n’ai ressenti aucune violence dans ce qui est sorti, au contraire, beaucoup de recul.

 

J’ai hâte de continuer l’aventure ! Une vidéo de présentation et une review arrivent bientôt.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Nouveau compagnon rafraîchissant, Tree Wisdom Cards review

Ce jeu a été pour moi une vraie bouffée d’air frais. J’ai hésité assez longtemps après l’avoir vu (pas tellement en termes de mois, non ; disons proportionnellement au coup de cœur et à l’envie de vouloir l’avoir tout-de-suite-maintenant-s’il-vous-plaît,je me suis forcée à attendre vraiment, pour voir si la sensation perdurait et convenait toujours, surtout après des changements multiples dans mon quotidien). Et c’est cette sensation là qui m’a guidée, envie d’avoir comme une bulle d’air, une extension à mes petits poumons fatigués. Et quand je l’ai ouvert, ça s’est confirmé ! Grandes cartes, couleurs éclatants, textures…. C’était rafraîchissant, comme d’aller se ressourcer dans la nature. Cela m’a procuré les mêmes sensations d’émerveillement, et puis ces impressions d’humidité, de fraîcheur, de vie qui respire autour de moi…. Par ailleurs, quand je me balade en forêt je me sens vraiment liée à tout ce qui se trouve autour de moi, et ce jeu me donne l’impression de me connecter effectivement au règne végétal, de retrouver des alliés, des soutiens, quand les esprits sont absents. A mes yeux, elle a vraiment réussi à retranscrire des esprits dans le jeu, et les sensations énergétiques du milieu végétal. (Ce que je ne retrouve pas du tout dans le jeu cousin sur les fleurs, beaucoup trop modernes et collages, moins inspiré).

 

Maintenant, en avant pour la review ! ^^

Illustratrice : Lisa McLoughlin
Auteur : idem.
Edition : auto-édité à Londres avec une maison spécialisée dans les cartes
Format : oracle, aucune structure. 55 cartes + 1 carte de présentation.
Langue : anglais
Année : mai 2016 ?
Prix : 35 euros avec fdp ? (je crois que c’est le total que j’ai payé) – le site indique 24 livres (sans fdp).
Site de l’auteur pour pouvoir admirer directement des exemples de carte et une présentation officielle.

Aspects matériels :

  • La boîte est extrêmement douce ! J’étais très étonnée d’ouvrir le paquet, et de me retrouver avec ce velouté sous les doigts… Matte, mais plus ou moins glacée, mais pas le glacé brillant et collant des magazines, un autre type de « glaçage ». Si je trouve ce que cela me rappelle, je viendrais l’ajouter ici. Et si vous vous savez le nom correct de ce type de texture, indiquez-le moi !
  • Les cartes, elles, n’ont pas du tout cette texture. C’était presque choquant en ouvrant la boîte. XD Elle sont très fines (je m’attendais à plus épais au vu de la boîte), elles ne sont pas glacées, et ne sont pas brillantes non plus. Mates…. mais avec un fini vernis.
  • Les illustrations : je comprends pourquoi l’auteur a choisi très spécifiquement cette maison d’édition qui apparemment est habituée des cartes : les détails de l’impression sont hallucinants ! D’une précision ! J’ai l’impression d’avoir directement le dessin sous la main par moment ! Car des traits à la plume (ou au stylo?) sont visibles, et ça donne l’impression d’être face au papier directement. Les couleurs sont extrêmement vives, et la texture des aquarelles est parfaitement apparente ! <3 Je suis ravie.

 

Le jeu en lui-même :

  • Comme vous le voyez, les cartes comprennent un mot clé ou un groupe de mots clés, pas toujours situé(s) au même endroit, dans une police cursive. Rien d’autre. Aucun numéro, et le noms des arbres associés se trouvent au dos. Pour ceux qui connaissent, c’est un peu comme l’oracle des déesses de Susan Boulet (enfin, moi c’est celui que j’ai à la maison qui est comme ça, mais c’est probablement vieux jeu de ma part haha).
  • Le dos comporte effectivement une bordure dessinée, abstraite, en noir et blanc, le nom de l’arbre en anglais et en latin, son mot clé, puis le texte accompagnateur, de quelques phrases. Il n’y a donc pas de livret.
  • Certains diront qu’avoir le texte et non un vrai dos est embêtant. Je dois avouer que j’ai l’habitude de choisir mes cartes en les étalant, et que si je vois les noms je me sens biaisée. J’ai du mal à m’y faire, je cherche à regarder le haut ou le bas de la carte, mais un regard vague fini toujours par retomber sur le nom écrit en gros. Il va me falloir trouver autre chose (les placer à l’envers?)

Impressions :

 

**Les petites choses qui me dérangent**

- la carte d’introduction au jeu qui ne sert pratiquement à rien, elle reprend mot pour mot ce qui est inscrit sur le site… Ca m’a laissé une sensation d’être bête.
- le dos des cartes pas pratiquement quand on tire en étalant (pour ne pas tirer « en conscience »)
- l’absence totale de détail sur un élément mentionné dans la présentation du jeu, mais qui n’est expliqué nulle part ! Quid des chakras ? On nous dit qu’on peut travailler avec… Sur certaines cartes c’est évident, mais sur d’autres on ne voit rien du tout. Pourquoi ? Est-ce normal ? Et même quand on voit / identifie les chakras, pourquoi ce choix ?

 

**… mais c’est minime, le plaisir est extrême**

Le style du jeu : frais et jeune, mais pas enfantin. Dans ce qui est représenté et dans la façon de le représenter. Plutôt espiègle éventuellement, effronté, ce qui peut rappeler la façon dont l’imaginaire collectif perçoit les êtres féériques (depuis l’ère victorienne probablement?).

On imagine les Arbres comme nos Aînés, toujours très anciens, ayant vécu tout un tas d’événement en silence… on les associe donc à un âge avancé. Ce jeu a choisi plutôt de montrer une certaine effronterie (qui ne déplaira pas aux amateurs d’esprits féériques je suppose), voire une facette plutôt « jeune ». Immémoriale mais jeune ?

J’apprécie énormément les couleurs vives et riches. Et ce, d’autant plus qu’elles sont réparties de façon sobre, jamais dans un gros mélange, plutôt trois teintes maximum par carte. C’est épuré, et donc très reposant pour les yeux, le cerveau, les énergies. Y a une sorte de fond ou de décor d’arrière plan, plus estompé, plus clair, avec des textures, sur lequel viennent se superposer les éléments de dessins (les arbres) ; aussi, on retrouve, pour une raison que j’ignore, des spirales comme motif récurrent partout. Dans tous les cas, l’impression qui se dégage pour moi au final est une sorte de jaillissement, de vie, issues de la couleur intense, des traits et textures, de l’énergie générale. Ces êtres sont pris sur le vif, en plein mouvement. Il en ressort une très grande vie. Et des énergies fortes.

Du côté des applications possibles du jeu, j’entrevois que l’utilisation en psychologie / développement perso / introspection devrait être très efficace. Les thèmes abordés sont autant de reflets intérieurs de nos émotions, des blocages, des choses à travailler. Le jeu devrait permettre d’identifier les sources d’un problème, et ensuite d’agir pour le débloquer. J’ai fait quelques essais concluants qui permettent de savoir où mettre l’accent dans sa vie pendant quelques temps, pour retrouver son équilibre. Un tirage a été particulièrement révélateur sur les enjeux majeurs qui gisaient tout au fond de l’inconscient et des situations problématiques actuelles.

J’ai employé quelques méthodes différentes et personnelles pour travailler avec ce jeu, j’espère vous les présenter sous peu.

Une micro review vidéo pour ceux qui préfèrent ce support, mais elle est vraiment courte, j’avais plutôt mis mes idées à l’écrit.